Gui

Partagez
avatar
Ana
Modo

Féminin
Age : 39
Nombre de messages : 5744
Humeur du moment :

manga Gui

Message par Ana le Mar 7 Juin 2011 - 15:07




Titre : Gui
Titre original : idem
Auteurs : Kim Young Oh, Orebalgum
Genre : manhwa, seinen, combats, fantastique
Editeur français : Booken
Première édition France : 2011
Nombre de tomes français : 2
Nombre de tomes coréens : 5 (série terminée)
Adaptation animée : non



Résumé.



Corée médiévale.

Dans un village isolé, un marionnettiste conte aux enfants l’histoire du fantôme démon qui apporta la paix et la justice dans les temps anciens. Au soir tombant , les gamins rentrent chez eux et le conteur range ses marionnettes lorsqu’un homme de haute stature lui lance une pièce. Le conteur qui n’est qu’un vieil homme le remercie pour lui et sa fille muette, ce soir ils pourront manger décemment. Mais l’étrange spectateur lui demande ce qu’il connaît vraiment des Imhé Mang Liang. Le vieillard s’étonne mais répond qu’il sait seulement que ce nom désigne un ancien groupe de gens puissants souhaitant domnier par la frce, qu’on le reconnaît à l’idéogramme « Gui » tatoué sur leur corps, tatouage qui se lit aussi Imhé Mang Liang et se traduit par fantôme démon. Soudain, une cavalerie d’hommes masqués investit le village en trombe, bousculant la jeune muette. Furieux, le vieil homme les harangue et voyant qu’ils sont prêts à tuer pour avoir le silence dévoile une technique meurtrière. Les cavaliers tombent les uns après les autres mais l’’imposant spectateur n’a d’yeux que pour leur bourreau. Ce vieillard est pour lui une proie. Dégainant son épée, il achève les importuns et engage un duel avec le marionnettiste. Les coups pleuvent et révèle une similitude entre les deux hommes : tous deux portent la marque des fameux Imhé Mang Liang, le tatouage maudit. Mais celui de l’homme solitaire est barré d’une cicatrice. Cet homme cherche tous les démons fantômes. Mais pour quelle raison ? Existent-ils vraiment ? Qui sont-ils ? Veut-il tous les tuer ?

Dans cette époque reculée de la Corée ancienne, espions royaux et assassins, mercenaires et guerriers vont se mêler à sa quête, chacun avec un but différent, chacun avide d’asservir les Imhé Mang Liang !





Avis.



Le public français n’a pas eu la chance de se voir proposer des manhwas ou mangas coréens de qualité depuis très très longtemps… et peut-être même jamais… Jusqu’à aujourd’hui.

La toute jeune maison d’édition Booken frappe fort avec ses premiers titres et « Gui » est mon premier coup de cœur. Pourquoi celui-ci d’abord ?

Parce que le graphisme me rappelle un certain manwha merveilleux, « Le nouvel angyo onshi » : gras, puissant, expressif, mouvementé et tourmenté. La mise en scène est dynamique, les personnages sont bien travaillés physiquement, on suit aisément le rythme des affrontements et on ressent les tourments, l’ambiance des lieux… Un seul bémol pour moi qui suis une grande fan de « Kenshin le vagabond », autre titre culte mais japonais, c’est une ressemblance entre certains personnages faisant office d’ennemis et ceux de "Gui" qui peuplent le seconde partie du premier tome… Uniquement dans le traitement esthétique et l’allure de leurs armes.

Côté scénario, hum, que dire… pour le moment ça vient bien. On devine le drame derrière le personnage principal, l’importance grandissante que prendra la magie, une sorte de magie noire qui est source des combats et des larmes, des appétits royaux et du sang.



Outre les problèmes rencontrés d’approvisionnement par Booken, ben oui, leur propre succès les a surpris, ils ont manqué de stock ^ ^ l’édition est de qualité, d’un format légèrement plus grand qu’un manga classique, le papier fait plaisir à voir (ça change des éditeurs qui font dans le japonais) et l’impression est sans faute ! Bref la qualité demande un peu de patience mais on est gagnant au final.



Premières pages en couleur...


Sachant que la série est courte car complète en 5 tomes, ça vaut vraiment la peine !


avatar
Bunny
Seigneur Valléen
Seigneur Valléen

Féminin
Nombre de messages : 1038

manga Re: Gui

Message par Bunny le Mar 7 Juin 2011 - 18:05

Sauf que le nouvel angyo onshi n'était pas clairement un manwha, non!?
gras, puissant, expressif, mouvementé et tourmenté
Angyo Onshi se diffère justement des manwha par son trait fin contrairement aux traits gras, limite grossier des manwhas.

Sinon, encore une fois, merci de l'info, de la fiche, et hop un nom de plus dans ma trop longue liste de mangas à venir @_@
avatar
Ana
Modo

Féminin
Age : 39
Nombre de messages : 5744
Humeur du moment :

manga Re: Gui

Message par Ana le Mer 8 Juin 2011 - 13:54

Mmm par gras j'entends qu'il y a un sacré encrage et que l'ambiance sombre y gagne 200%... Me suis mal exprimée... verrai pour corriger !
avatar
zo15
ami des portes

Masculin
Nombre de messages : 1755
Humeur du moment :

manga Re: Gui

Message par zo15 le Mar 26 Juil 2011 - 22:08

Au bout de 3 volumes, un constat s'impose:super brouillon car trop dense en intrigues,mais un dessin à tomber!Un titre dans la lignée de ceux sortis chez booken pour le moment.Merci pour la fiche , Ana^^

Contenu sponsorisé

manga Re: Gui

Message par Contenu sponsorisé


    La date/heure actuelle est Sam 23 Sep 2017 - 10:30