Final Fantasy Crystal Chronicles : The Crystal Bearer

Partagez
avatar
hae
Valléen cosmique
Valléen cosmique

Féminin
Age : 33
Nombre de messages : 24479
Humeur du moment :

Final Fantasy Crystal Chronicles : The Crystal Bearer

Message par hae le Dim 5 Déc 2010 - 21:03

Voilà un moment que je n'avais pas fait de test ! Encore une fois, présentation d'un jeu Wii trop méconnu à mon goût :

Titre : Final Fantasy Crystal Chronicles : The Crystal Bearers
Titre original : Final Fantasy Crystal Chronicles : The Crystal Bearers
Genre : RPG
Support : Wii
Programmeur : Square Enix
Editeur : Square Enix
Date de sortie : Février 2010
Nombre de joueurs : 1


Ce nouvel opus de la saga Final Fantasy Crystal Chronicles se passe dans le futur. Aucune date précise, on sait juste qu'il se passe 1000 ans après une grande guerre entre les quatre clans. Le clan Lilthy s'en est sorti vainqueur, acquérant ainsi le pouvoir sur les autres. Les Yuke, perdants, ont été envoyé dans un monde parallèle, au bord de l'oubli.

Vous incarnez Layle, un crystal bearer qui a le don de télékinésie. Si on ne sait pas comment il a obtenu ses pouvoir, on sait qu'être Crystal Bearer, c'est très mal vu. Ils utilisent la magie, alors prohibée, et sont considérés comme dangereux, voire criminels.
Le jeu commence lors d'une mission qui tourne mal : Layle et son ami Keiss sont en charge d'escorter l'Alexis, le vaisseau royal qui transporte le généralissime Jegran. Le vaisseau est attaqué par un Yuke sorti de nulle part. Layle arrive à le faire fuir. Mais qu'est-ce que cette histoire de résurrection ? Et qui est cette selkie qui prend des photos à bord du vaisseau, ce qui semble irriter Jegran ?


Gameplay :


Vous voilà livré à vous même. Si il y a des objectifs de mission, répertoriés au fur et à mesure dans le menu, vous pouvez vous balader comme bon vous semble. C'est assez déconcertant au début. Layle utilise un pouvoir de télékinésie : pas besoin d'armes ! Un pointeur à l'écran vous permet de viser un objet, un personnage, et un coup de wii mote l'envoie valdinguer ou vous permet de le transporter. Pas évident à manier au début, et on se demande parfois "c'est quoi le délire ?"
Lors des combats, vous attrapez vos adversaires, les lancez les uns sur les autres, contre un mur ou encore leur balancez à la figure tout ce qui se trouve à portée de main : des bancs au sacs poubelle, en passant par des poutres, seaux, boules de neige etc ...
Les combats sont à durée limitée, ce qui représente un des défauts du jeu quand on commence à jouer, mais qui au final, représentent un défi car les objets gagnés valent le coup : un peu comme si dans zelda, on gagnait un quart de coeur à chaque fois qu'on bat un groupe de monstres pour la première fois :D


Pas d'XP dans le jeu. Vous augmentez vos carac' à l'aide d'amulettes et autres grigris. Certains vendeurs mogs vous les vendent, mais les meilleurs sont à fabriquer soit même, en fusionnant des objets que vous aurez récupéré en combattant.

Le jeu est rempli de mini jeux. Certains font partie du scénario, et vous pourrez les refaire à un moment donné du jeu à partir d'un téléporteur (glissades sur un surf ...). D'autres vous rapporteront des sous et des objets, vous pouvez les refaire à l'infini (ramassage de légumes en évitant des épouvantails qui vous attaquent à coup de laser ...).

Gros défaut du jeu : la carte. C'est pas compliqué, il y en a pas. Au début, c'est donc super galère pour s'y repérer. Et puis on s'y fait au final, à force de faire des allers retours.



Atmosphère :


Le point fort du jeu ! Déjà le monde est magnifique, les chara-designs géniaux. C'est néanmoins dommage de passer à côté de PNJ aussi classes sans pouvoir leur parler.
Les musiques, pour une fois pas composées par Kumi Tanioka, mais par Hidenori Iwasaki et Ryo Yamazaki sont à la hauteur du talent de cette première.
L'ambiance n'est pas sans rappeler celle de Zelda, mais en version "complètement délirant" : j'avais déjà cité les combats à coup de sac poubelle, et les mini-jeux. Mais il y a aussi tout un tas de petits détails dans l'univers qui sont assez amusants : les selkies filles qui vous collent des coups de latte quand vous vous approchez de leurs vestiaires, la mère supérieure qui vous court après et vous attaque quand vous détruisez le bonhomme de neige des mômes etc ...


Et bam ! Dans ta face !



En bref :

Vous avez deux manières de jouer à FFCC : Crystal Bearers. Soit vous faîtes le scénario et vous le rangez au placard au bout de dix heures, et vous êtes déçu, soit vous entrez dans le jeu, prenez le temps d'explorer le monde, de bien comprendre les subtilités du game play et là, vous le trouverez vraiment cool. En fait, c'est un jeu qui s'apprécie quand on prend vraiment le temps de s'y mettre, et si on se laisse vraiment porter par le charme de son univers. Le scénario, malgré sa brièveté est très bon, bien fichu, émouvant par moments, drôle à d'autres, et les relations entre les personnages sont bien ficelées.

Il serait dommage de passer à côté.













~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~
avatar
Dragon Kevin
Valléen cosmique
Valléen cosmique

Masculin
Age : 28
Nombre de messages : 21039
Humeur du moment :

Re: Final Fantasy Crystal Chronicles : The Crystal Bearer

Message par Dragon Kevin le Dim 5 Déc 2010 - 21:12

Ce nouvel opus de la saga Final Fantasy Crystal Chronicles se passe dans le futur. Aucune date précise, on sait juste qu'il se passe 1000 ans après une grande guerre entre les quatre clans. Le clan Lilthy s'en est sorti vainqueur, acquérant ainsi le pouvoir sur les autres. Les Yuke, perdants, ont été envoyé dans un monde parallèle, au bord de l'oubli.

Vous incarnez Layle, un crystal bearer qui a le don de télékinésie. Si on ne sait pas comment il a obtenu ses pouvoir, on sait qu'être Crystal Bearer, c'est très mal vu. Ils utilisent la magie, alors prohibée, et sont considérés comme dangereux, voire criminels.

Ca fait quand même vachement pensé au scénar de FF13, des humains qui utilisent la magie, qu'on concidère comme des monstres, qu'on envoi dans un autre monde, ...

Merci pour le test ;)


~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~


Jeux Vidéo/Mangas/Japan-Touch.net
avatar
Iron Ankh
Valléen de l'enfer
Valléen de l'enfer

Masculin
Age : 32
Nombre de messages : 15822

Re: Final Fantasy Crystal Chronicles : The Crystal Bearer

Message par Iron Ankh le Dim 5 Déc 2010 - 21:18

il neige donc on a un test de Hae, logique
Bon test et en plus ça alimente un peu la section Wii


~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~
avatar
hae
Valléen cosmique
Valléen cosmique

Féminin
Age : 33
Nombre de messages : 24479
Humeur du moment :

Re: Final Fantasy Crystal Chronicles : The Crystal Bearer

Message par hae le Dim 5 Déc 2010 - 21:26

c'est ce que je me suis dit. En plus, on en a parlé un peu avec shoji il y a pas longtemps.

@ DK: enfin, FF13 l'a pas inventé non plus, c'est du classique


~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~
avatar
thorn-rock
Valléen laser
Valléen laser

Masculin
Age : 34
Nombre de messages : 5376

Re: Final Fantasy Crystal Chronicles : The Crystal Bearer

Message par thorn-rock le Lun 21 Fév 2011 - 0:38

C'était vraiment un bon jeu au final, c'est étrange que les critiques soient passé à coté à ce point là. Remarquez il ne s'est pas fait descendre par tout le monde, mais il n'a pas été reconnu à sa juste valeur à mon avis.


~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~
dance dance dance
avatar
shojikama
Spider Valléen
Spider Valléen

Masculin
Age : 32
Nombre de messages : 11457
Humeur du moment :

Re: Final Fantasy Crystal Chronicles : The Crystal Bearer

Message par shojikama le Mar 22 Fév 2011 - 1:32

Comme j'avais dit à Hae, c'est le système que j'ai pas aimé, j'ai pas du tout accroché aux affrontements. J'ai senti ça comme vite redondant
avatar
thorn-rock
Valléen laser
Valléen laser

Masculin
Age : 34
Nombre de messages : 5376

Re: Final Fantasy Crystal Chronicles : The Crystal Bearer

Message par thorn-rock le Lun 28 Fév 2011 - 17:49

c'est assez redondant effectivement... et ça le reste jusqu'au bout mais au fur et à mesure que tes caracs augmentent, c'est plus marrant, parce que ça va plus vite, et parce qu'on a plus la frustration des combats qui se terminent alors qu'il ne reste plus que 3 mecs à se faire...

le problème, c'est que le jeu ne pousse pas à booster ses caracs... à part le boss final, peut être, on peut très bien arriver au bout sans trop s'entraîner. Mais ça vaut le coup de s'entraîner un peu, à un certain niveau, tout se débloque, les combats sont plus marrant, moins lourds et moins frustrant, et on apprécie plus le jeu. Et ça pousse à augmenter encore un peu plus son perso, et à aller se faire un Ekarissor pour essayer de bidouiller tel accessoire, et devenir plus balaise, etc, etc... Après, quand l'engrenage est parti, ça marche très bien, on y revient avec plaisir, mais il faut prendre un peu sur soi le temps que ça se lance.


~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~
dance dance dance

Contenu sponsorisé

Re: Final Fantasy Crystal Chronicles : The Crystal Bearer

Message par Contenu sponsorisé


    La date/heure actuelle est Sam 15 Déc 2018 - 10:46