Last Exile

Partagez
avatar
Ana
Modo

Féminin
Age : 40
Nombre de messages : 5744
Humeur du moment :

anime Last Exile

Message par Ana le Jeu 12 Aoû 2010 - 13:31



Titre : Last Exile
Titre original : idem
Réalisateur /scénariste : Chigira Koichi
Character designer principal : Murata Range
Studio : Gonzo Digimation
Musique : Hitomi Kuroishi
Opening : Cloud age symphony (chant : Shuntaro Okino)
Ending : Over the sky (chant : Hitomi Kuroishi)
Distributeur France : Déclic images
Sortie DVD : 2004
Année production : 2003
Nombre d’épisodes : 26

Résumé.



Prester, un autre monde, sorte de mélange entre le 19e et le 20e siècle. Claus Valca et Lavie Head sont tous deux orphelins et pilotes comme leurs défunts pères. Ils volent sur un type d'appareil en vogue dans leur monde, les Vanship, des petits avions biplace qui nécessitent un pilote et un navigateur. Ils aiment voler et voler ensemble, vivant grâce aux livraisons qu’ils effectuent par les airs.








Comme les missions bien payées sont rares, ils en acceptent qui sont souvent risquées dans un monde qui connaît des affrontements armés, et bien évidemment aériens, pour le pouvoir. C’est en convoyant une lettre pour le commandant d’un navire de guerre qu’ils se retrouvent pris entre deux feux d’un combats aérien ! Les deux principales nations, Anatoray et Disith cherchent chacune à l’emporter sur l’autre. Dans ce but, des combats aériens sont organisés et sévèrement réglementés par une guilde qui fournit aux participants tout le matériel nécessaire. Claus et Lavie se voient offrir une opportunité incroyable : celle de traverser le Grand Stream, une fantastique tornade qui a tué leurs pères… Mais peu à peu, Claus et ceux qu’il rencontre réalisent qu’il est lié au mystère de l’Exile…





Avis.



Alors, je n’ai pas vu la série en entier je l’avoue. Mais le projet devant fêter les 10 ans d’existence du studio Gonzo est ambitieux, reprenant le miracle d’animation expérimenté sur « Blue Submarine n°6 » soit une alliance équilibrée d’images réalisées par ordinateur et d’animation. Pari réussi car « Last Exile » est une très belle série tant esthétiquement qu’au niveau de l’histoire. On est vite séduit par les péripéties que subissent les protagonistes, les voltiges sans fin des appareils sur lesquels le travail en CG est remarquable de virtuosité. Les secrets du scénario sont distribués au compte goutte et on savoure chaque épisode avec une curiosité enfantine. Lors de sa diffusion au Japon, le public ne s’y est pas trompé et la série fut suivie avec assiduité.


Aperçu des avions :


Ci-dessus, l'avion de Claus et Lavie.





Les personnages ont une allure intéressante, qui varie un peu de ce que l’on retrouve dans les séries de la même époque. Les héroïnes ont les cheveux courts, autre chose assez rare. Les caractères sont forts, l’introspection du héros est pesée et ne sombre jamais dans un questionnement délirant qui gâche l’ambiance et alourdi l’histoire.






En bref, « Last Exile » a défini de nouveaux codes de réalisation pour les séries et vous ne serez pas étonnés de lire que cette série est devenue une référence de l’animation japonaise.




Partenaires particuliers


description description description description
Pour nous lier :
description



La Vallée du Blabla ...

La date/heure actuelle est Dim 18 Nov 2018 - 1:17