[Oldies Test] Spiderman versus Kingpin

Partagez
avatar
Keniori Mortback
Valléen Kung fu Master
Valléen Kung fu Master

Masculin
Nombre de messages : 8495
Humeur du moment :

[Oldies Test] Spiderman versus Kingpin

Message par Keniori Mortback le Mer 21 Juil 2010 - 18:59

Spiderman
(Versus Kingpin)


Editeur / Développeur
: SEGA,
Genre : Action, Plate-forme 1
Format: Megadrive, Game Gear, Master System
Année : 1991


Bien avant l’utilisation abusive des licences Marvel au cinéma
, le jeu vidéo lui aussi a profité de ces personnages en costumes moulants pour nous envouter. On se souvient de notre enfance où on lisait les comics dans les magazines comme Strange. Ce mensuel contenait différents combattants du crime, Iron-Man, Dardevil et bien évidemment Spidey, ce dernier avait souvent une histoire complète dans ce livre.
Spiderman avait connu de nombreux illustrateurs à travers plus de quarante années d’existence, depuis 1962, le tisseur a conquis de nombreux gamins à travers ces multiples aventures. Sega voulant profiter de la notoriété de ce personnage décida de créer un jeu vidéo à son honneur. Les fans peuvent remercier Stan Lee.
Tête de toile chez Sega
La console Megadrive se devait d’avoir des super héros pour rivaliser face à la Super Nintendo. La machine de Nintendo avait de nouveau lancé les mangeurs de pizzas, c'est-à-dire les Tortues Ninja, ce volet montrait les capacités de la console, mais aussi il offrait l’opportunité d’incarner des héros d’un genre nouveau.
L’homme-araignée avait eu un épisode sur d’autres supports, mais ces derniers n’utilisaient que la licence de la bande dessinée, ces jeux manquaient cruellement de profondeur. Un jeu vidéo montrant Spidey sous son meilleur jour constituait une mission délicate pour Sega.
Michal Jackson avait eu la chance d’être mise en avant d’une belle façon virtuelle sur deux jeux, un dédié en arcade et l’autre sur consoles de salon, made in Sega. Ce chanteur avait laissé son autorisation pour créer un soft correspondant à son long métrage : Moonwalker.
Les concepteurs ayant eu un succès avec ce personnage ambigu, l’Araignée représentait un nouveau défi aux programmeurs, comment retrouver le sens et l’âme de la bande dessinée.
Peter Parker, un jeune journaliste qui symbolise une vie classique d’un homme normal. Notre héros connait des soucis d’argent comme nous tous, son travail est pénible avec son patron J. Jonah Jameson dont ce dernier opte pour une haine terrible pour le Tisseur. Spiderman est sans doute le comics où on peut s’identifier le mieux, il vit comme un homme ordinaire.
Sega était attendu au tournant avec ce volet, car les joueurs désiraient retrouver les sensations de liberté de ce héros.
Malgré un bon succès des dernières productions, cet éditeur misait sur son catalogue de jeux style action mélangée à de la plate-forme pour développer des titres plus matures.
Capcom eux aussi commençait à lorgner sur les héros en collants moulants, ces personnages vivaient de folles aventures et l’idée de les créer en jeux vidéo élargissaient l’originalité des actions (lieux, pouvoirs, nombreux effets spéciaux).
Avoir une araignée au plafond
Les fans de Spidey seront heureux de retrouver ce personnage, en effet Sega respecte parfaitement l’ambiance. Dès l’introduction « Sega », une musique sombre inaugure le jeu et ensuite vous voyez votre héros se balançait au bout de sa toile et dévoile le titre complet.
Le scénario se base sur une histoire originale digne des meilleurs épisodes, vous devez combattre vos pires démons et libérer la ville de la Tyrannie de Kingpin (ennemi juré de Daredevil).
Bien entendu, vous devez réaliser votre travail de journaliste en photographiant les super vilains, mais aussi leurs acolytes.
L’argent récolté vous permettra d’acheter du fluide pour la toile, mais attention certains clichés vous rapporteront très peu d’argent et vous tirez seulement trois photos.
Ce point reprend parfaitement le comics, le jeu vidéo doit coller à l’œuvre.
L’histoire se traduit par quelques planches façon bande dessinée, ainsi qu’un longue texte, sans doute un manque de mémoire graphique pour la console, mais ne boudons pas notre plaisir.
Le but de l’homme araignée est de combattre ses ennemis héréditaires afin d’obtenir les clés qui permettent de désamorcer une bombe, pouvant pulvériser la ville de New-York. Vous avez moins de 24 heures pour réussir et chaque échec diminue vos chances et réduit le temps.
Ces ennemis seront considérés comme les boss des cinq premiers niveaux, la station électrique gardée par Electro dont ce dernier sera aidé par des « oiseaux » étincelants ; Lézard man se trouvera dans les égouts avec des vapeurs toxiques pour Spidey, etc.…
Les environnements correspondent à l’ambiance donnée dans la bande dessinée, les programmeurs ont su donner une vie virtuelle de qualité.
Docteur Octopus, Sandman, le bouffon vert et Vénon seront les autres adversaires de taille ; tout ce petit monde vous accueillera dans un final dans une grotte afin de vous empêcher de placer les clés.
Spiderman aura d’autres ennemis comme les policiers, quelques bandits et même une vielle dame.
Heureusement, vous serez soutenu par votre fiancée Mary Jane. Elle sera la victime de ce complot, Kingpin demandera à Venom de l’enlever et bien entendu, vous devrez la sauver dans un final « angoissant ».
Les aptitudes des Super héros seront là, pour surmonter toutes ces épreuves. Le tisseur peut se servir de sa toile comme bouclier, se balancer, ou bien comme projectiles, un art qui exerce depuis tant d’années.
A chaque arrivée d’un boss, votre sens araignée vous prévient du danger, similaire au comics.
De plus, Peter Parker peut également grimper sur les murs. On retrouve réellement les capacités de ce héros, encore un bon point pour Sega. Par contre, on reprochera le manque de protection, Spidey subit souvent les attaques des sbires et le clignotement du sprite.
Diriger le tisseur ? Jouable ?
Ayant une large palette de mouvements ainsi que quelques mimiques, le sprite de Spiderman est un respect à la bande dessinée et les environnements ainsi que l’ambiance semble contribuer au succès de ce soft.
L’araignée se dirige aisément, la manette Megadrive est un plaisir, même si on peut reprocher cette ergonomie bizarre, loin de l’aisance du paddle Snes.
Vous devez lire la notice, et pourtant on dirige sans problème ce super héros.
Les ennemis sont assez collants, et on constate la répétition de ces derniers, si on rate un saut par exemple, cas avec les lasers dans la grotte où ils apparaissent régulièrement, ainsi qu’une copie du robot ED 209 (Robocop ?).
Les bandits et autres bestioles (serpents, gorilles évadés d’un zoo,…) vous compliquent la tâche, en effet vous devez frapper au bon moment, il s’agit une question de timing si vous voulez limiter l’utilisation de votre toile. De plus, on remarque une difficulté accrue dès le départ du jeu, ce qui indique que le titre est réservé aux spécialistes.
Ces derniers sauront par cœur les niveaux afin de finir le titre très rapidement, il n’existe aucune sauvegarde et peu de continus. La moindre mort entraine un nouveau départ du stage.
Tête de toile malgré ses coups dont un tir en diagonal fort pratique n’aura pas la tâche facile, pourtant la mise en scène, ainsi qu’une prise rapide laissent croire à une belle réussite, mais plombée par une difficulté d’un autre âge, laissant peu de chances aux novices.
Le générique est où ?
Sega s’inspirant de Moonwalker ou de Dragon’s Fury aurait pu intégrer éventuellement quelques digits vocaux. Les fans voulaient avoir la musique du dessin animé, mais ici rien.
La musique d’introduction plonge le fan dans l’univers et après ?
Les programmeurs ont intégré une bande sonore, presque sourdine. Le joueur ne prête plus d’attention, quelques thèmes stressants nuisent à la fin du jeu, surtout dans le niveau de la grotte.
Certes, la musique ne tient pas un grand rôle dans ce jeu et pourtant il manque une empreinte forte à l’image du dessin animé.

Un respect à la BD ou une arnaque de plus ?!
Sega a clairement voulu établir un contre balancement face à la Snes et ses Tortues ninja. Le comics Spiderman constituait un excellent motif pour attirer les lecteurs mais aussi des joueurs recherchant une aventure originale et diriger son héros favori.
Le sentiment de nostalgie montre bien la corde sensible des joueurs, anciennement fans des magazines Strange et autres consorts. Certes, le jeu respecte les bases de la bande dessinée et inclut une large panoplie du Tisseur, le tout animé de manière plus que correcte.
Pourtant derrière ces premiers éloges se cachent un manque cruel sur la jouabilité. Les sbires constituent un véritable challenge, et le timing demandé nécessite une connaissance parfaite des niveaux, une sorte de durée de vie déguisée. De plus, le boss final se montre comme un véritable calvaire, pas de continus possible.
La bande sonore souvent cité comme un point fort sur les jeux Megadrive dont Moonwalker peut en témoigner, ici Spiderman rate le coche, seule la musique d’introduction colle à l’action.
Spidey pour cette aventure sur Megadrive a su attirer les faveurs de ces fans doté d’une ambiance correspondante à son univers original.
Cependant, le catalogue de la Md a su proposé d’autres titres de qualité supérieurs à cette réalisation. Spiderman demeure un bon jeu, mais ne s’impose pas comme une référence, mais il a eu le mérite d’attirer le respect.



- Le Tisseur en jeu vidéo,
- Ambiance respectée avec nombreux clins d’œil,
- Le maniement de l’homme araignée,
- Sentiment de liberté dans les stages,
- Les nombreux boss.


- Timing très pressé, clignotement de sprites et autres multiples apparitions,
- Sbires difficile à toucher,
- Système de continus, difficulté exagérée.



Graphismes : 15.00/20
Maniement : 15.00/20
Son : 12.00/20
Durée de vie : 13.00/20
Scenario: 16 (original, même avec la présence de Kingpin)
Note Globale: 14.00/20



Images issues des sites Marvel, 1.up


~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~
Le jeu video est une passion, sachons en profiter et se respecter.

avatar
Keniori Mortback
Valléen Kung fu Master
Valléen Kung fu Master

Masculin
Nombre de messages : 8495
Humeur du moment :

Re: [Oldies Test] Spiderman versus Kingpin

Message par Keniori Mortback le Mer 21 Juil 2010 - 19:02

En accord avec Dragon Kevin, le test sera modifié concernant les images et les liens inutiles. Pourquoi, je réalise ce forcing, car la section actuelle Oldies risque de s'évanouir, et je ne veux pas que cette culture ne reste sans voix.


~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~
Le jeu video est une passion, sachons en profiter et se respecter.

avatar
Dragon Kevin
Valléen cosmique
Valléen cosmique

Masculin
Age : 27
Nombre de messages : 21039
Humeur du moment :

Re: [Oldies Test] Spiderman versus Kingpin

Message par Dragon Kevin le Jeu 22 Juil 2010 - 16:37

Le problème des images est régler.


~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~


Jeux Vidéo/Mangas/Japan-Touch.net
avatar
Keniori Mortback
Valléen Kung fu Master
Valléen Kung fu Master

Masculin
Nombre de messages : 8495
Humeur du moment :

Re: [Oldies Test] Spiderman versus Kingpin

Message par Keniori Mortback le Jeu 22 Juil 2010 - 16:45

Merci pour le coup de main.
Ce test correspond presque face à l'actualité de Capcom de MVC3.


~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~
Le jeu video est une passion, sachons en profiter et se respecter.

avatar
Keniori Mortback
Valléen Kung fu Master
Valléen Kung fu Master

Masculin
Nombre de messages : 8495
Humeur du moment :

Re: [Oldies Test] Spiderman versus Kingpin

Message par Keniori Mortback le Dim 7 Aoû 2011 - 22:35

Mortback a écrit:En accord avec Dragon Kevin, le test sera modifié concernant les images et les liens inutiles. Pourquoi, je réalise ce forcing, car la section actuelle Oldies risque de s'évanouir, et je ne veux pas que cette culture ne reste sans voix.
Je ne sais pas ce que compte faire réellement Jeux Vidéo.fr avec la section Oldies, mais je profite pour remonter ce dossier, en relation avec la nouvelle sur la mort officielle du héros.
http://lavalleedublabla.frbb.net/t10324-la-mort-de-spider-man


~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~
Le jeu video est une passion, sachons en profiter et se respecter.


Contenu sponsorisé

Re: [Oldies Test] Spiderman versus Kingpin

Message par Contenu sponsorisé


    La date/heure actuelle est Dim 24 Sep 2017 - 18:52