[Test] Chaos Field Arcade & Dreamcast

Partagez
avatar
Keniori Mortback
Valléen des étoiles
Valléen des étoiles

Masculin
Nombre de messages : 8504
Humeur du moment :

[Test] Chaos Field Arcade & Dreamcast

Message par Keniori Mortback le Dim 8 Nov 2009 - 13:01

Chaos Field


Développeur: Milestone
Editeur: Boutiques Import
Genre : Shoot tem up, 1 Joueur
Format: Arcade et Dreamcast, Gamecube import
Année : 2004

Il existe des consoles qui ne meurent jamais. La Dame Blanche, la Dreamcast en est l’exemple parfait.
Après plusieurs années suite à la disparition sur le marché de manière officielle de la machine Made in Sega, quelques éditeurs continuent bon gré mal gré à sortir des jeux dans les bacs, un cas bien controversé.
Avec des relances comme Ikaruga ou le succès de Bangaï O récemment sorti sur DS, la console à spirale se montre comme la machine aux shoots them up de qualité, alors que ce genre de jeux semble oublier des joueurs actuels.


Un jeu pour les fans
Premier point négatif, nous sommes en présence d’une pochette froide, sans vie, seule le titre choque l’aspect visuel. Chaos Field ne se démarque pas d’une belle couverture claquante comme ses autres homologues. Autant mettre les points sur « I » à l’image des boulettes, dès le départ Chaos Field ne s’adresse pas à n’importe quel joueur. Loin de moi de penser que ce titre est destiné aux Hardcore Gamers ou à une quelconque élite, mais nous devons l’admettre que le principe même du jeu ne plaira pas à tout le monde.
Un pur mélange hydride aux influences nobles, Chaos Field se place à mi-chemin entre un Treasure et un Cave, tous deux éditeurs de talents reconnus en arcade ; laissant place à un soft qui favorise la pratique du scoring (chasse au score) que le jeu de tir classique.
Que ceux qui espéraient trouver un shoot them up « chatoyant » doté d’un level design soigné passent leur chemin. Le jeu est tout simplement classé en monde « boss mode » en s’inspirant d’un jeu mythique de la Saturn : Radiant silvergun de Treasure. Pour aillera l’encontre de ces gardiens, vous avez la possibilité de choisir trois personnages aux capacités bien distinctes :
Hal dispose un tir de front de puissance moyenne, Ifumi a une faible puissance de feu mais contre partie ces lasers se verrouillent sur les cibles, et enfin Jinn utilise un tir frontal saccadé avec une puissance de feu imposante.



Une épée pourfendant les airs

La particularité de chaque vaisseau contient une épée, rappelant fortement la Radiant Sword (dans Chaos Field, elle se nomme Slash, pas le guitariste) ; qui au contraire de son homologue avalera les tirs pour permettre au joueur de se frayer un chemin au milieu du pattern ennemi. Par contre aucune trace de barre de bombe nettoyant l’écran, nous sommes ici déçu, mais attendez la suite.
Pourtant il existe quelques subtilités, empruntant les nombreuses combines du genre. En tirant sur les différentes parties des ennemis, celles-ci libèrent des items qui servent à remplir une barre dite Meta. Pour dix objets, cela vous donne l’opportunité de lancer deux attaques spéciales.
Le lock-on Shot, il s’agit d’un tir puissant qui détruit tout à l’écran et cibler chaque adversaires, en quelque sorte une Mega bombe.
Le Wing Layer se considère comme un bouclier, avec le même effet que le Slash, avec un accru de puissance, bien entendu.
A l’issue de ces attaques spéciales, les combos sont toujours présents, et la recherche du score fera monter la fièvre auprès des fervents de cette pratique, une autre surprise apparait changeant une nouvelle fois le gameplay.


La vaillance ou la sécurité
L’originalité du jeu réside dans l’utilisation des deux modes de jeu proposés en cours de la partie : Chaos et Order Field.
Cette technique bouscule le joueur habituel et nous sommes vraiment en présence d’un titre innovant sur console, et peu connu sur notre territoire.
En ordre Field, le jeu se déroule dans le calme, façon de parler ; les ennemis tirent sans pour autant noyer le combattant dans un torrent déchaîné de boulettes. Les ennemis lâchent également de nombreux items afin de remplir aisément le Meta Stock.
Le second mode Chaos Field, c’est tout le contraire, les adversaires ne sont pas autant généreux, deviennent plus coriaces et leurs tirs envahissent la totalité de l’écran, faisant presque perdre le visuel de votre vaisseau.
L’une des tactiques pour upgrader votre score consiste à faire le plein en mode Ordre Field et d’engranger un maximum de combos en le transformant en Chaos Field.
Les vaisseaux sont assez imposants cependant ils bénéficient d’un masque de collision minuscule. Un temps d’adaptation sera requis pour bien prendre en compte la manière de slalomer tranquillement entre les vagues de tirs ennemis. Ajoutons à cela un rythme assez lent pour une meilleure visibilité et on obtient un titre plaisant à jouer, un mixage entre les deux écoles du shoot them up.



Des défauts pourtant,…

Tout le monde le sait, le hic de Chaos Field a été symbolisé avec une première approche, la pochette à l’aspect froid, sans fioritures. Le jeu de Milestone pêche par une réalisation indigne de la Dreamcast ou de la carte arcade Naomi.
Avec un système de jeu innovant, réconciliant les hard core gamers et les premiers fans de Shoot them up, ce jeu laisse un goût de pur challenge. Par contre, on doit bien le reconnaître que ce jeu semble dépassé technique, on ne comprend pas l’exploitation de l’architecture de la console à spirale, une honte, dirons certains joueurs.
Au niveau de l’ambiance musicale, le soft s’en tire bien, les bruitages restent classiques avec une base de techno qui correspond bien à ce milieu cyberpunk que dégage Chaos field.
La durée de vie demeure honnête 5 phases (niveaux) qui sont entrecoupées sous forme de plans. Les sous-boss et boss proposent tous des enchaînements de patterns intelligents, pour laisser libre cours au joueur d’utiliser sa propre tactique d’attaque.
Sans oublier que chaque partie se déroule de manière différente, offrant toujours une alternative au gameplay.


Un plus dans la collection
Alors que la Dreamcast continue à émouvoir, et que ceux qui crachaient sur cette machine, regrettent à présent leurs anciens actes, la console à spirale continue contre vents et marées à avoir des jeux. L’éditeur Milestone a voulu s’inspirer des grands shoot them up des derniers années afin d’engendrer un mélange agréable pour tous les fans.
Chaos Field ne sera pas le meilleur jeu de sa catégorie sur Dreamcast, au vue de la concurrence. Malgré un aspect visuel glacial, et de nombreux défauts graphiques, et une inspiration volontaire, le jeu s’appuie essentiellement sur son gameplay qui est également une repompe des références.
Le jeu est agréable à jouer, mais il ne restera pas dans nos mémoires, un grand merci à Asenka pour son précieux conseil.

- Un jeu récent pour la Dreamcast,
- Système d’attaque poussant à la recherche du score parfait,
- Facile à prendre en main,
- Ambiance propre au shoot them up


- Honte au moteur graphique,
- Pouvant nuire aux puriste de part sa conception,
- Copiant les référant, sans donner sa touche de personnalité forte.


Graphismes : 13.00/20
Maniement : 17.00/20
Son : 15.00/20
Durée de vie : 15.00/20
Scenario: -

Note Globale: 14.00/20


Images issues des sites Shoot them up, cfan shoot, Ebay


Liens vidéos
:
Extrait sur Gamecube Source You Tube
Extraits sur Dreamcast Source You tube




~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~
Le jeu video est une passion, sachons en profiter et se respecter.

avatar
Hero
MC Vallée
MC Vallée

Masculin
Age : 22
Nombre de messages : 7862
Humeur du moment :

Re: [Test] Chaos Field Arcade & Dreamcast

Message par Hero le Dim 8 Nov 2009 - 13:08

bon test, perso j'ai jamais su y faire avec les shoot them up ^^
avatar
Dragon Kevin
Valléen cosmique
Valléen cosmique

Masculin
Age : 27
Nombre de messages : 21039
Humeur du moment :

Re: [Test] Chaos Field Arcade & Dreamcast

Message par Dragon Kevin le Dim 8 Nov 2009 - 13:29

Bon test, ça donne envie d'y joué :)


~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~
avatar
Keniori Mortback
Valléen des étoiles
Valléen des étoiles

Masculin
Nombre de messages : 8504
Humeur du moment :

Re: [Test] Chaos Field Arcade & Dreamcast

Message par Keniori Mortback le Mar 10 Nov 2009 - 10:19

Je vous conseille d'aborder d'autres shoots sur la Dreamcast comme la série Gigawings ou le brillant Ikaruga. L'un des derniers shoots de la DC est Underdefeat, un sacré bon jeu.


~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~
Le jeu video est une passion, sachons en profiter et se respecter.


Contenu sponsorisé

Re: [Test] Chaos Field Arcade & Dreamcast

Message par Contenu sponsorisé


    La date/heure actuelle est Ven 19 Jan 2018 - 10:29