[test] Police 911 - Arcade

Partagez
avatar
Keniori Mortback
Valléen Kung fu Master
Valléen Kung fu Master

Masculin
Nombre de messages : 8495
Humeur du moment :

[test] Police 911 - Arcade

Message par Keniori Mortback le Lun 19 Oct 2009 - 20:29

Police 911




Développeur/ Editeur: Konami
Genre : Shoot à l’écran 1 Joueur
Format : Arcade (carte Viper Hardware), Ps2 import jap.
Lieu : Salle d’arcade disparue (Belfort, les 4as)
Année: 1999

Il est loin le temps où moi et Pikabike où on se rendait dans notre boutique favorite Ultimate Games, un véritable lieu de convia lité. En effet, les patrons étaient devenus des amis au cours de nos rencontres et quelques fois, on mangeait un morceau et se rendait dans une salle d’arcade non loin du magasin. La démocratisation des jeux vidéo auprès du grand public avec les lancements de la Playstation et de la Saturn, ceci a apporté aux joueurs des titres issus de l’arcade, plus facilement à l’image d’un virtua cop ou d’un Time Crisis.

Les jeux de tirs, encore une fois
La force de ce genre apporte des sensations bien particulières, le joueur se transforme en quelque sorte en un soldat invulnérable comme un Rambo, prêt à nettoyer tout ce qui bouge à l’écran. A travers déjà un dossier consacré à ce style de jeu, vous avez pu constater les premiers émois et le plaisir que cela engendre à travers des parties de folie.

L’arcade possède des notions uniques, difficile à retranscrire, il faut vraiment y jouer pour découvrir toute cette quintessence. Peu de temps avant sa fermeture de la salle, le propriétaire avait placé une borne imposante, elle avait remplacé Time Crisis II (pour deux Players, off course) au profit d’un meuble moins imposante en largeur ; il s’agit de Police 911.



Alles klar Herr Kommissar? (Falco)

Police 911 (alias Le Keisatsukan: Shinjuku Cop 24 Heures dans Japon, Police 24 / 7 dans Europe) se présente comme un rail shooter, cependant l’originalité de ce titre réside dans la borne elle-même, en introduisant une nouvelle manière de jouer.
Bien entendu, vous shootez à l’écran à l’aide d’un pistolet qui reflète les impacts à l’écran. Vous êtes soit un homme du Swat travaillant pour la police de Tokyo, ou un officier américain du LAPD ; votre but est d’éliminer les membres de la Gokudo-kai , un genre de Yakuza.
Six gardiens et un boss final seront au programme, ces derniers sont désignés au début de la partie à la manière de terroristes. Leurs photos montrent le visage, mais les yeux sont dissimulés par un bandeau afin de donner une touche de réaliste.



Une Wii avant l’heure ?
Reprenant les ficelles classiques du rail shooter, vous avez un temps limité pour passer les différents tableaux, en évitant les tirs mortels. A l’image d’un Time crisis, vous avez l’opportunité de vous cacher, la force de ce titre se place dans l’espace où se place le joueur. En effet, la borne contient des capteurs qui détecte le mouvement et l’emplacement, ce système ressemble étrangement au Power Glove, mais beaucoup plus évolué.

On se demandait pourquoi, Police 911 avait des marques au sol ; à présent vous comprenez l’intérêt, elle aide le joueur à trouver la position idéale. Aujourd’hui, les consoles « nouvelle génération » comme la Wii a encore perfectionné ces astuces, mais revenons à ce titre.
L'activité de l'esquive, et le fait d’être accroupi demande immédiatement une condition physique au top, à prendre note, un peu d’exercice avant l’heure (qui a dit Wii-Fit, humour).




Je vous décore de l’ordre du mérite

L’une des forces de ce titre est que vous obtenez des grades au fil. Les ennemis sont désignés à l’aide de cercle de différentes couleurs que vous devez prendre en considération. Par exemple, si un ennemi a un indice rouge, c’est la personne qui sera la plus dangereuse pour vous. Ce système reprend une nouvelle fois les hits de Sega dont Virtua Cop ou bien Confidential Mission.
Certes Konami utilise des succès bien rodés, mais quel plaisir de retrouver un gameplay simple et efficace.

Pendant, la bataille, vous trouverez des civils qui se trouvent comme toujours au mauvais moment. A chaque balle perdue, vous perdez non seulement des points mais aussi de l’estime auprès de vos supérieurs.
Le fait de gagner des décorations amènent au joueur, l’esprit de compétition, on désire toujours faire mieux à la partie suivante. Nous sommes dans une phase de la recherche du score parfait, marquer à tout prix son nom dans le tableau des joueurs connus.
Le système de grade fut repris pour Ghost squad de Sega dont les résultats s’affichaient seulement à la fin de partie, et non en temps réel contrairement au soft de Konami.




Du recyclage façon Konami

Nous n’avons pas abordé la page graphique. Ceci est souvent un symbole d’attirance pour le joueur, cependant l’attraction de la borne se manifeste par la conception de cette machine.
Police 911 utilise la photo réaliste, technique déjà mise pour son Lethal Enforcers. Le joueur est complètement immergé dans une réalité proche de son quotidien, mais est-ce qua la magie continue à opérer à travers ces années ?
Face à ses concurrents, Police 911 se veut plus direct avec les joueurs, comme si la réalité se voulait être brutale. Certes, dans tous les temps, les citoyens ont connu des brigands, des voleurs à l’arraché, etc...Mais le but du jeu vidéo est de proposer une alternative au monde qui nous entoure, nous voulons de temps en temps s’évader de nos vies trop monotones.
Police 911 au sein de la salle d’arcade n’a pas eu le succès escompté, après l’effet de la surprise, quelques semaines plus tard, la borne Time Crisis II fit son retour.

Un Shoot à éviter ?
Lorsque vous jouez à ce titre, on ne peut s’empêcher de remarquer tellement d’idées reprises auprès des autres éditeurs. Police 911 a été jugé par Jean-Marc (ancien responsable d’Ultimate Games) d’une simple évolution du titre Die Hard Trilogy, j’ai trouvé sa remarque complètement confuse. Quelques années plus tard, Konami a décidé de sortir ce titre pour la Playstation 2 dédié seulement au marché Japonais.

A l’heure actuelle où les salles d’arcade ne sont plus qu’un vaste souvenir sur le territoire français, peu d’endroits pour y jouer malheureusement. Nous ne devons pas bouder si on trouve ce genre de borne, rien que pour l’originalité des capteurs intégrés à la machine. Cela risque de faire sourire les joueurs lambda, pourtant Police 911 se présente comme un excellent défouloir malgré une faible durée de vie. Mais la force de l’arcade réside dans l’émotion unique en son genre.
Si un jour, vous avez les moyens de choisir une borne arcade pour le « rail shooter », Police 911 sera sans doute un second choix du fait que le titre manque sa cible en raison d’une complicité à installer l’appareil et l’entretien des capteurs. Pour ma part, je m’orienterais à coup sûr sur un jeu comme House of the Dead. Ne n’négligez pas cette part d’innovation venant de Konami, à vous de jouer.

Le mot du technicien


Récemment, je me suis rendu au sein d'une société qui loue des flippers, et autres types d'amusement pour les cafés. Cette dernière prête également quelques bornes d'arcade. Le personnel affirme que le marché de l'arcade en France se meurt depuis plusieurs années, pourtant il reste quelque endroits où la demande est présente.
J'ai remarqué la borne 911 Police et ma curiosité m'a conduit à consulter quelques informations sur les caractéristiques de la machine. L'un des technicien a démontré que cette borne nécessite beaucoup de soins en raisons des cellules, et elles posaient un lourd problème de fiabilité, malgré la robustesse de l'engin. L'ensemble s'entretient très rapidement, mais le prix des cellules coûtent très chères, c'est l'une des raisons que Police 911 ne rencontre pas un réel succès auprès des patrons de bistrot, préférant un classique Time Crisis.


- Beauté de la Borne,
- Système des capteurs, on se dépense rapidement, que d’émotions,
- Gameplay simple propre aux jeux de tirs,
- Excellente réalisation (photo-réaliste, proche réel ?).



- Jouable en solo,
- Faible durée de vie.


Graphismes : 16.00/20
Maniement : 16.00/20 (être en forme physique)
Son : 15.00/20 (Il ne manque plus que la musique de Starky et Hutch)
Scénario : rien de particulier
Note Globale : 14.00/20


Lien Vidéo :
Test d'un joueur américain
Der Kommissar de Falco, succès des années 80

P.S. : Images issues des sites Arcades Flyers, Neo Arcadia, Klov. Quelques soucis se sont glissés dans l'hébergeur d'images ; cependant sur l'une des fiches, vous verrez les dimensions exactes de la borne et de son masse.
avatar
kaelkael
Valléen cosmique
Valléen cosmique

Masculin
Age : 36
Nombre de messages : 23971
Humeur du moment :

Re: [test] Police 911 - Arcade

Message par kaelkael le Lun 19 Oct 2009 - 20:45

Je connaissais pas ce jeu, je connaissais surtout les virtua cop ou Time crisis bon boulot . De toute maniere ces genres de jeux ont une durée de vie limitée....
avatar
Dragon Kevin
Valléen cosmique
Valléen cosmique

Masculin
Age : 27
Nombre de messages : 21039
Humeur du moment :

Re: [test] Police 911 - Arcade

Message par Dragon Kevin le Lun 19 Oct 2009 - 20:46

C'est vrai qu'elle est jolie la borne coeur bon test ^^


~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~


Jeux Vidéo/Mangas/Japan-Touch.net

Contenu sponsorisé

Re: [test] Police 911 - Arcade

Message par Contenu sponsorisé


    La date/heure actuelle est Sam 23 Sep 2017 - 10:31