[Test] Wolfenstein The Old Blood

Partagez
avatar
Keniori Mortback
Valléen Kung fu Master
Valléen Kung fu Master

Masculin
Nombre de messages : 8495
Humeur du moment :

multi plateforme [Test] Wolfenstein The Old Blood

Message par Keniori Mortback le Lun 17 Avr 2017 - 20:38

Wolfenstein The Old Blood



Editeur / Développeur : Bethesda Softworks
Genre : FPS
Format : PC (testé), PS3, Xbox 360
Date de sortie : 05 mai 2015



On reprend les mêmes méthodes et on réalise un copier-coller avec ce Wolfenstein The Old Blood ? Il est vrai que les premières minutes de jeu ressemblent étrangement à l'épisode sorti un an auparavant.
Souvent vendu dans les promotions, est-ce une affaire ?


Hommage à Doom

Retour sur un passé glorieux

Qui se souvient des premiers FPS, je vous parle d'un temps que les moins de vingt ans ne peuvent pas connaître (Charles Aznavour). Il fut un temps où massacrer par paquets de 10 des Nazis était tendance. Depuis, la mode est aux FPS contemporains et futuristes pour des affrontements légèrement réalistes à coup d’AK-47 et de jetpacks. Bethesda et MachineGames conservent toutefois leur ligne de conduite et, seulement un an après le sympathique Wolfenstein The New Order, ils nous livrent une nouvelle aventure de BJ Blazkowicz sous-titrée The Old Blood, un titre résolument nostalgique du bon vieux temps et surtout un peu trop classique.

Alors que Wolfenstein The New Order avait été une belle surprise, en proposant un bon défouloir en matière de FPS en nous replongeant dans un univers chaotique où le IIième Reich aurait gagné la seconde guerre mondiale. Un an après la sortie de ce Wolfenstein, le studio nous propose un second épisode avec le Rambo de service ; cependant W. The Old Blood peut se classer comme un Dlc.
Faut-il the new order pour jouer à the Old Blood ? La réponse est Non. Le titre est-ce que l’on appelle un Standalone. Oui mais c’est quoi un standalone ? C’est-à-dire que le jeu peut se jouer seul, indépendamment d’un autre jeu, ce n’est pas un DLC mais bien un nouveau titre à part entière qui s’inspire du même univers ou des mêmes personnages du titre principal.



. Lisez la critique de Wolfenstein The New Order ?!

Wolfenstein : The Old Blood garde pratiquement les bases de son prédecesseur mais peine cependant à égaler sa réussite, la faute à un scénario assez faiblard et une aventure qui peine à surprendre. Au cours des deux missions situées au sein du château de Wolfenstein et dans la ville de Wulfburg, on alterne ainsi sans surprise des phases d’infitration où il faut éliminer, si possible, de manière discrète des généraux allemands, avec des séquences d’action où on tire à tout va sur une horde d’ennemis armés jusqu’aux dents. Ceux qui ont fait The New Order seront donc largement en terrain connu même s’il faut bien reconnaître que la seconde partie de l’aventure essaye d’injecter un peu de sang frais via l’introduction d’un mecha à conduire et de Nazis zombies peu résistants.

L'histoire manque cruellement de sentiments, ici votre soldat américain ne prend pas d'exprimer ses sentiments, malgré les nombreux items que vous récoltez au fil de l'aventure. Les personnages secondaires ici n'ont plus le même impact que le volet The New Order ; ce qui contribue à un jeu plus dynamique. Le héros ressemble plus à un pseudo Rambo qu'un véritable patriote.  On aime ou on déteste.
D'un point de vue graphique, on remarque une amélioration sensible qui donne à ce Old Blood, un coup de jeunesse. Les grottes, le château, le cimetière, tous ces environnements regorgent quelques détails sympathiques avec des clins d'oeil aux jeux ID, ainsi que des passages secrets ; sans oublier la présence de quelques cauchemars (vous pouvez jouer à quelques niveaux du 1er Wolfenstein 3D). Bref, vous êtes en terrain conquis.



Un bon défouloir !

Vendu pour moins de 20 euros, Wolfenstein The Old Blood n'a pas eu autant de reconnaissance lors de sa sortie et pourtant ce volet vous donnera bien du plaisir, malgré sa faible durée de vie. Comptez environ moins de 10 heures pour finir l'histoire, cependant il reste encore du challenge ; si vous jouez à des niveaux de difficultés comme Ûber.
Malgré un aspect trop classique, "moi tuer tout ce qui bouge !" ; on appréciera la présence d'une V.O. de bonne facture avec les accents allemands bien retranscrits, de plus vous verrez l'agent B.J. Blazkowicz  reprend une phrase culte de William Shakespeare.


Bonjour Greta

+ On retrouve l’humour légendaire et décalé de la licence grâce à des dialogues géniaux
+ Toujours aussi bourrin avec un armement lourd et varié
+ Graphiquement plaisant à parcourir
+ Une bande son au poil
+ Très bon rapport qualité / prix


- Peu de nouveautés par rapport à The New Order
- Histoire basique, avec moins d'oppression.


Verdict : Bon jeu

A lire également :
Test - Wolfenstein The New Order





~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~
Le jeu video est une passion, sachons en profiter et se respecter.


    La date/heure actuelle est Dim 22 Oct 2017 - 9:20