[Oldies test] F-Zero X

Partagez
avatar
Keniori Mortback
Valléen des étoiles
Valléen des étoiles

Masculin
Nombre de messages : 8507
Humeur du moment :

Nintendo [Oldies test] F-Zero X

Message par Keniori Mortback le Mar 7 Mar 2017 - 21:23

F-Zero X



Développeur: Nintendo
Éditeur: Nintendo
Type de jeu: Course
Date de sortie: Novembre 1998
Support: Nintendo 64


En 1990, Nintendo sort avec sa nouvelle console la super NES, un jeu de course futuriste: le désormais célèbre F-Zero. A l'époque ce jeu marqua de nombreux joueurs, d'une par parce qu'il montrait les capacités de la Snes avec l'utilisation du mode 7, et d'autre par car il allait vite, très vite même! La vitesse est d'ailleurs un élément clé de cette désormais série.
D'un excellent jeu, F-Zero est passé au rang de culte. Avec le passage sur une nouvelle console (en l'occurrence la N64), nous étions en droit de nous demander comment aller évoluer le jeu? Comment s'est fait le passage en 3D, si le jeu a subit une évolution de gameplay...



Un passage obligé par la 3D

Évidemment se que l'on voit tout de suite par rapport au premier volet, c'est le passage à la 3D. Mais là ou F-Zero se voulait être une vitrine graphique de la Snes (en dépit de l'excellent jeu qu'il est), le bât blesse chez son successeur.
Les décors de F-Zero X sont pauvres, très pauvre même. On a l'impression que les circuits flottent dans le vide. Et quel vide! Deux surfaces planes limités par le brouillard inhérent à la 64 viennent délimiter le décore: une surface pour le ciel, et une autre pour la terre (ou l'eau, la forêt, etc.). Non seulement elles sont plates, décevantes techniquement, mais en plus très pixellisé. Quelques buildings viennent parfois agrémenter le décor (...), mais là encore il ne s'agit ni plus ni moins que de grand rectangles (en 3D tout de même). Des objets en 2D sont aussi visibles au loin, mais toujours pixellisés à outrance.

Les véhiculent quant à eux, sont plutôt bien réalisé. Très propre, très bien modélisé, ils sont au nombre de 30 avec chacun sa propre forme et son propre pilote. Alors, 30 bolides, c'est aussi le nombre de concurrents auquel vous allez avoir affaire tout au long de la course (enfin, 29, le 30ème c'est vous). Et oui, c'est même très impressionnant pour l'époque: avoir un aussi grand nombre de voitures affiché à l'écran, avec une vitesse et une fluidité sans faille, c'était du jamais vue! Ceci explique d'ailleurs la pauvreté graphique du titre, les développeurs ayant privilégié cette fluidité d'animation (de 50 images/secondes) au détriment des décors (je vous rappelle que nous sommes sur 64 et que les cartouches ne sont pas infinies!).



Three. Two. One. FIGHT!

Oui, j'ai bien écrit fight. Mais pourquoi allez-vous me dire? Tous simplement car désormais il va falloir se bagarrer sur la course!
Bien souvent (notamment en début de course), vous serez pare-chocs contre pare-chocs avec les autres voitures, vous empêchant ainsi de passer. Le seul moyen de s'en dépêtrer sera de pousser les autres voitures en appuyant deux fois sur R (pour donner un coup à droite), Z (pour donner un coup à gauche), ou bien encore alterner les deux afin de faire une attaque tournoyante.

Mais je parle de vous bagarrer avant de vous expliquer comment on dirige le vaisseau! Quand même!
Les habitués de F-Zero ne seront pas trop dépaysés concernant les commandes du vaisseau. On retrouve toujours un bouton pour avancer, un autre pour freiner (oui oui, il y a bien un frein!), et un troisième pour donner des coups d'accélérateurs. Les boutons Z et R servent, quant à eux, à utiliser vos aérofreins pour mieux prendre les virages (en restant appuyé dessus).

Ce qui change, c'est la gestion des accélérations. Vous avez toujours votre barre d'énergie qui diminue au fur et à mesure des dégâts que vous prenez, mais elle porte cette fois-ci une double fonction. Que je vous explique: désormais lorsque vous voudrez donner un coup d'accélération celui-ci prendra immédiatement sur votre barre d'énergie. Vous avez ainsi autant d'accélération que vous voulez du moment qu'il vous reste de l'énergie. Cette gestion de l'énergie apporte un aspect stratégie au jeu qui n'est pas indéniable: à vous de voir si vous préférez aller très vite en risquant de mourir à la prochaine voiture qui vous rentre dedans, ou aller lentement sans prendre le risque, mais en ayant peu de chance de remporter la course.
D'ailleurs vous ne pourrez utiliser votre boost qu'une fois le premier tour passé. Ainsi sur les 3 tours à faire, aucun d'eux n'est semblable! Dans le premier tour vous allez devoir jouer des coudes pour passer à travers la masse que forment vos adversaires, dans le second tout le monde acquière son boost et donc le tour va très vite, enfin dans votre 3ème tour beaucoup périront pour n'avoir su gérer leur énergie.

Un petit rajout de nervosité qui n'est pas anodin, et qui rend le jeu bien plus technique qu'il en a l'air. Vous devrez d'ailleurs prendre le véhicule qui vous convient le mieux par rapport à ses caractéristiques (body, grip et boost), et choisir en début de chaque course si vous préférez qu'il aille vite avec moins d'accélération, ou bien l'inverse.



Tête en l'air, va!

Au niveau du level design des circuits, les développeurs ont très bien réussi leurs coups. Tout en restant dans l'esprit des circuits de F-Zero, ceux de F-Zero X sont tortueux à souhait. La première chose qui me vient à l'esprit en voyant les circuits, c'est que les développeurs ont dû avaler pas mal de montagnes russes avant de faire ce jeu! En effet loopings, virages à 90 degrés, circuits qui vous mettent la tête en bas avant de vous retourner et vous projeter dans les airs pour atterrir 800 mètres plus bas, sont quelques exemples de l'immense variété de circuits que vous propose le soft.

Le jeu propose 3 coupes au départ, comportant chacun 6 circuits. Deux coupes sont à débloquer, et l'une d'elle propose des circuits générés aléatoirement par le jeu. Cette dernière coupe peu d'ailleurs être la plus redoutable, comme la plus facile: cela dépend de l'humeur de la cartouche (faut être gentils avec elle).
Mise à part les récurrents modes Time Attack, VS Battles (pour jouer jusqu'à 4), et Practice, vous trouverez un nouveau mode appelé Death Race. Dans ce mode vous vous retrouvez dans un circuit qui ne vous fait aller que tout droit, le but étant d'éliminer les 29 concurrents en moins de temps possible.



Conclusion

Avec l'arrivé de ce F-Zero X, les fans du premier opus ce sont alors divisé en deux: ceux qui ne juraient que par F-Zero sur Snes (et les autres sortie sur GBA), et ceux qui apprécièrent l'évolution porté par F-Zero X. Malgré tout ce soft possède des qualités indéniables qui en font un incontournable de la Nintendo 64, avec sa vitesse d'animation (inégalé à l'époque), ses circuits au level-design excellent, et son grand choix de véhicule.

Graphisme: 14
Des décors plutôt pauvre, et des textures appliqués à la truelle, ceci est la conséquence pour avoir une fluidité d'animation inégalée en 1998.
Maniabilité: 18
Très bonne maniabilité, même lorsque les bolides foncent à plus de 1000km/h. Le flottement des véhicules propre aux séries Wipeout sera tout de même préféré par certain à l'impression de coller à la route que donne le titre de Nintendo.
Durée de vie: 17
Cinq coupes comportant chacune six courses, je vous laisse faire le calcul, mais pour un jeu de course c’est du tout bon!
Musique: 18
Dès que vous allumez votre console le ton est donné! La musique sera rock, métal et restera dans cette univers, ceci collant très bien au speed du jeu.

NOTE: 17 / 20
Se classant parmi les meilleurs jeux de course futuriste, F-Zero X, malgré de pauvres graphismes, impressionne. Que ce soit pour sa vitesse, ses circuits, son ambiance rock, je ne peux que conseiller ce titre à tout amateur de jeu de course typé arcade, même si son petit frère GX (et AX) bonifiera le système de jeu.

N.B.: Les images proviennent des sites jeuxvideo.com, gamekult.com, minicastle.files.wordpress.com, et i7.photobucket.com



~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~
Le jeu video est une passion, sachons en profiter et se respecter.

avatar
Keniori Mortback
Valléen des étoiles
Valléen des étoiles

Masculin
Nombre de messages : 8507
Humeur du moment :

Nintendo Re: [Oldies test] F-Zero X

Message par Keniori Mortback le Mar 7 Mar 2017 - 21:50

Ancienne critique provenant de feu Jeux video.fr ; réalisée par la Team Oldies ; ici c'était le membre K.iou qui fut le rédacteur de cette fiche.


~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~
Le jeu video est une passion, sachons en profiter et se respecter.


    La date/heure actuelle est Ven 16 Nov 2018 - 11:10