Ubisoft dans la tourmente ?

Partagez
avatar
Keniori Mortback
Valléen Kung fu Master
Valléen Kung fu Master

Masculin
Nombre de messages : 8459
Humeur du moment :

oeil sur Ubisoft dans la tourmente ?

Message par Keniori Mortback le Dim 19 Juin 2016 - 16:09

Ubisoft dans la tourmente ?



Avant-propos

Le jeu vidéo est devenu au fil des années, un divertissement qui rivalise face à des entreprises dont les grands groupes cinématographiques qui engrangent des milliards d'euros de bénéfice. Nous sommes désormais loin des premiers émois avec nos consoles Atari 2600 ou autres ordinateurs Amstrad ou Commodore ; des éditeurs dont le français Ubisoft (dont leurs débuts étaient d'importer des consoles japonaises comme la Neo Geo ou la PC engine,...) est devenu un incontournable dans la création de jeux vidéo.

Etre indépendant

Principale sortie en 2016 pour Ubisoft, The Division est déjà un succès 11 semaines après son lancement. Le démarrage a été historiquement et a rapidement validé la stratégie d’Ubisoft, une entreprise qui attise les convoitises ; notamment celles de Vivendi qui détient déjà 14.9 % du capital (au 10 février 2016). Le jeu Tom Clancy’s The Division n’est pas simplement un pari, une nouvelle licence triple A, mais également un business model prouvant la viabilité de l’indépendance de l’éditeur qui pèse tout de même plus de 1.4 milliard d’euros et emploie plus de 10 000 personnes ce qui en fait le troisième acteur du marché dans un secteur d’activité où les rapprochements sont nombreux.

Le concept action-RPG taillé pour les hardcore-gamers dans un monde ouvert figuré par une ville de New York en plein chaos, a donc déjà séduit. Il est le fruit d’une vision qui habite « Ubi » depuis ses débuts : celle de laisser carte blanche à ses créatifs.
«La création, c’est avoir une liberté de ton, prendre des risques. The Division, on ne connaît pas beaucoup de studios qui auraient pris le risque il y a cinq, six ans de développer ce jeu, avec un concept aussi novateur » ; assure Emmanuel Carré porte-parole de la société. « Sans indépendance, il n’y a pas de créativité. C’est la clé du modèle d’Ubisoft. »
Le géant français a mis plusieurs de ses studios à contribution pour façonner durant cinq ans sa pépite, le développement ayant été prolongé. Il ne compte pas vivre sur ce succès fulgurant mais bien l’alimenter durant l’année via cinq « mises à jour » dont la première Incursions, vient de sortir. Pour se permettre de déborder du cadre, il faut pouvoir rentabiliser son investissement dans le temps.
« On ne peut plus sortir un jeu sans satisfaire les joueurs sur la durée », précise Emmanuel Carré. « The Division l’illustre bien avec ce côté multi-joueurs qui encourage cet engagement. Les joueurs confirmés sont parmi les premiers à aller vers ce type de jeu. Ils sont extraordinairement respectés et ont un fort facteur d’entraînement vis-à-vis des autres joueurs. »



« The Division est une nouvelle corde qu’Ubisoft peut mettre à son arc, fort déjà de franchises références comme Far Cry ou Assassin’s Creed. Capitaliser sur les marques fortes et ainsi limiter les risques, pour innover par ailleurs, telle est la philosophie d’une entreprise riche d’une expérience de trente ans dans le jeu vidéo. » Pour continuer à grandir à son rythme et porter sur les fonts baptismaux de nouveaux projets capables de tirer le meilleur de l’innovation technologique, la firme crée par les cinq frères Guillemot à Carentoir a fait de son indépendance un prérequis et regarde d’un mauvais œil les velléités de Vivenvendi.



La French touch

Ubisoft ne va pas s’interdire de continuer à prendre des risques car c’est cela qui paie et qui est créateur de valeur pour les joueurs comme pour les actionnaires témoigne le porte-parole. C’est pour cela qu’on se défend dans notre combat contre Vivendi. Tout est question de créativité. Le modèle est fragile et nous pensons que Vivendi serait un frein pour le développement d’Ubisoft parce que les grands groupes de médias n’ont pas compris le modèle de création du jeu vidéo.
Ce dont défend la multinationale en pleine OPA sur Gameloft. « Faire vivre les talents, les accompagner, créer la valeur artistique, nous savons faire », répond-on du côté de Vivendi. « Le jeu vidéo est un secteur important du divertissement. Il y a là une convergence avec notre vision stratégique.
Derrière le modèle économique, nerf de la guerre, il y a d’abord les idées et des développeurs prêts à les matérialiser pour offrir aux gamers, un média de qualité !

Ubisoft n’envisage pas qu’on puisse lui dicter sa ligne de conduite. Le succès rencontré par The Division valide sa philosophie et son rapport face à la création artistique. Mais n’entérine pas pour autant une victoire dans une bataille loin d’être terminée. Un peu comme dans The Division en somme.



Sources : Journaux : Le Monde & E.Républicain ; Ubisoft (photos)



~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~
Le jeu video est une passion, sachons en profiter et se respecter.

avatar
Keniori Mortback
Valléen Kung fu Master
Valléen Kung fu Master

Masculin
Nombre de messages : 8459
Humeur du moment :

oeil sur Re: Ubisoft dans la tourmente ?

Message par Keniori Mortback le Lun 20 Juin 2016 - 9:58

Il est possible qu'un test sur The Division soit mis sur la vallée.
Affaire à suivre....


~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~
Le jeu video est une passion, sachons en profiter et se respecter.

avatar
Dawson
Valléen du ghetto
Valléen du ghetto

Masculin
Age : 33
Nombre de messages : 10437
Humeur du moment :

oeil sur Re: Ubisoft dans la tourmente ?

Message par Dawson le Lun 20 Juin 2016 - 22:17

Enfin c'est pas comme si Ubisoft c'était the créateur.
Bien qu'il y ait de la création notamment chez Ubi Art


~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~
"Je crois que tous les mystères de l'univers, toutes les grandes questions de la vie sont quelque part dans un Film de Spielberg"(Dawson Leery)
"On est des cocos mais le pire c'est qu'on aime assez ça" (Dr CAC)
avatar
Keniori Mortback
Valléen Kung fu Master
Valléen Kung fu Master

Masculin
Nombre de messages : 8459
Humeur du moment :

oeil sur Re: Ubisoft dans la tourmente ?

Message par Keniori Mortback le Mar 21 Juin 2016 - 12:55

Disons que malgré les erreurs marketing que sont les derniers Assasin's Creed et Watch Dogs, l'entreprise a pris des risques en élaborant de nouvelles licences. Avec un peu plus de talent et moins de recherches de profit immédiat, Ubisoft pourrait créer la surprise face à Electronic Art et Activition, nous avons vu l'engouement pour le jeu The Division, même si le contexte militaire plait à cette génération de joueurs.


~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~
Le jeu video est une passion, sachons en profiter et se respecter.

avatar
kaelkael
Valléen cosmique
Valléen cosmique

Masculin
Age : 36
Nombre de messages : 23959
Humeur du moment :

oeil sur Re: Ubisoft dans la tourmente ?

Message par kaelkael le Mer 22 Juin 2016 - 12:20

Je confirme que Ubi prend beaucoup de risque avec des jeux comme Steeps ( le jeu de ski), la mémoire du soldat inconnue, child of eden etc. Le soucis c'est que les réseaux twitter/commentaire des sites oublient trops souvent ces jeux...... qui n ont jamais marchés
avatar
Dawson
Valléen du ghetto
Valléen du ghetto

Masculin
Age : 33
Nombre de messages : 10437
Humeur du moment :

oeil sur Re: Ubisoft dans la tourmente ?

Message par Dawson le Mer 22 Juin 2016 - 19:36

Mémoire de la Grande Guerre est vraiment bien !


~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~
"Je crois que tous les mystères de l'univers, toutes les grandes questions de la vie sont quelque part dans un Film de Spielberg"(Dawson Leery)
"On est des cocos mais le pire c'est qu'on aime assez ça" (Dr CAC)

Contenu sponsorisé

oeil sur Re: Ubisoft dans la tourmente ?

Message par Contenu sponsorisé


    La date/heure actuelle est Sam 22 Juil 2017 - 21:37