[Test] Forza Horizon 2 Presents Fast & Furious

Partagez
avatar
Keniori Mortback
Valléen Kung fu Master
Valléen Kung fu Master

Masculin
Nombre de messages : 8495
Humeur du moment :

Microsoft [Test] Forza Horizon 2 Presents Fast & Furious

Message par Keniori Mortback le Mar 12 Mai 2015 - 16:53

Forza Horizon 2 Presents Fast & Furious



Genre :  Course automobile
Création : Turn 10
Format : Xbox One (testé)
Tarif : 10 euros ; jeu sorti en mars 2015
Sources : Xbox.fr ; Zephyr.com

Loin d’être un fan de jeux de voitures sur les dernières machines, le vieux joueur comme moi j’attends  éventuellement un digne héritier à la série des Rallisport Challenge ou un titre s’inspirant d’Out Run, mais on doit s’orienter vers les productions réalisés par le studio Turn 10. En ces temps de vaches maigres dans le domaine des jeux de courses style arcade ; on doit se tourner vers de la simulation, mais sans trop mettre en difficulté le novice, avec une belle marge de progression.



Conduire comme Paul Walker ?

N’étant pas un passionné pour la série des films Fast and Furious, la console Xbox One a reçu une exclusivité sans doute temporaire, d’un soft s’inspirant de ces blockbusters.
« Ah les belles bagnoles y a que sa de vrai n’est ce pas? Bon c’est sûr tout le monde n’est pas amateur mais croyez moi au volant d’une Mustang on est un homme, enfin je crois, je n’en ai jamais conduit et d’ailleurs dans le jeu testé aujourd’hui il n’y en a pas non plus (rire). Oui on va s’intéresser aujourd’hui au standalone de Forza Horizon 2 intitulé FH2 Presents Fast & Furious sorti sur Xbox One et 360. Ce test se base sur la version Xbox360 du jeu. Allez on enclenche la sixième et en route pour la course. » (Lcde Zephyr.com)

Concrètement c’est quoi un standalone? Et bien c’est un jeu à part entière ce qui le différencie donc d’une extension, néanmoins un standalone se base toujours sur un jeu existant comme ici Forza Horizon. Voilà c’est dit vous pouvez sortir le mot standalone lors des rassemblements geeks sans avoir cet air désabusé.
« Ce soft est là pour faire la promotion du dernier Fast & Furious sorti au cinéma le 16 mars 2015. En lançant le jeu on sent d’ailleurs que les développeurs ne se sont pas foulés sur l’enrobage on ne retrouve que peux de choses de Fast & Furious. On retrouve juste la voix de Tej l’un des personnages du film incarné par Ludachris qui nous a repérés lors du rassemblement sur Forza Horizon 2. Du coup le bonhomme nous demande de l’aider à mettre la main sur dix caisses qui en jettent pour en suite les emporter aux States. Mis à part les véhicules qui sont dans le film, la voix de Taj et une cinématique reprenant des moments du film on n’aura le droit à rien d’autre. Vous reconnaîtrez que c’est léger mais la série Fast & Furious a au moins le mérite d’être proche du soft de Turn 10 dans l’esprit. »



Forza Horizon 2 ‘ et compagnie ?

L’action se déroule dans la ville de Nice et ses alentours et on retrouve au final un tiers de la carte de Forza Horizon 2. Il est bien sûr possible de vous balader dans cette ville et de tenter de dénicher toutes les routes ainsi que les petits panneaux à détruire pour empocher une caisse bonus. On trouve également trois défis à réaliser et l’une des dix voitures est à trouver, comme ça, sur la carte. "Enfin pour être plus précis il faut trouver l’épave de cette voiture pour que Tej puisse la remettre en état mais elle est bien cachée. Sinon la progression dans le jeu reste assez classique, Tej vous montre des points importants sur la carte", vous vous y rendez et tentez de gagner les différentes courses pour remporter les voitures de la liste. Ensuite vous les ramenez au garage et vous débloquez de nouvelles courses. Honnêtement ce standalone n’est pas très long, comptez cinq à six heures de jeux grand maximum. Vendu désormais pour une dizaine d’euros, ce titre ne risque pas de trouver d’acquéreur et pourtant la licence Fast & Furious peut être un motif suffisant pour acheter ce titre. Heureusement pour moi, il a été mis sur le marché gratuitement pour une courte durée. Les critiques professionnelles n’ont pas très tendre vis-à-vis de cette « pseudo-suite » ; néanmoins la carte proposée est intéressante puisqu’elle propose des chemins de campagne, un aéroport, la ville de Nice et bien sûr une autoroute. Pour une fois qu’un jeu se passe en France on ne va pas pester tout de même.



Facile à prendre en main ?

La série Horizon est un dérivé des Forza classique qui eux misent sur la simulation pur. Ici on est plus dans un trip arcade si on le compare à la vrai licence,  je dirais donc volontiers que les jeux Horizon sont hybrides entre simu et arcade. Un bon compromis pour ceux qui ne veulent pas trop se prendre la tête en jouant. C’est vrai que la conduite est plaisante finalement mais j’ai vu des jeux mi arcade mi simu proposer bien mieux comme le premier Grid par exemple. Le frein vous en aurez besoin tout de même et le frein à main aussi d’ailleurs pour le drift. Les sensations de vitesse sont en tout cas très bonne et comme je le disais la carte propose plusieurs dénivelés qui rendent certaines courses plus difficiles à négocier notamment celles en pleine campagne sur les chemins. Enfin il est possible de paramétrer les aides à la conduite et il y a du choix pour rendre la conduite plus réaliste. On reste donc dans du correct niveau gameplay, la prise en main est immédiate et même si les sensations offertes ne sont pas ultimes ça se laisse jouer et comme je le disais l’effet de vitesse est intéressant. En revanche n’attendez rien des collisions, vous êtes un bloc de béton et la circulation finira en charpie sans vraiment vous gêner.



Forza Horizon, une licence juteuse ?

Ce titre avait le mérite d’être offert pour les membres Gold et il permet de bien s’amuser pour quelques heures ; à condition de modifier certains paramètres comme la bande sonore ; seuls les fans des films sauront apprécier ce genre de musique (peut-être ?). Le fait de changer la difficulté donne une durée de vie supplémentaire ; cependant ce soft se termine trop rapidement et on aurait aimé plus de délires dans les courses bonus ; il suffisait de s’inspirer de la série TV « L’homme qui tombe à pic ».
Que dire de plus ? Forza Horizon 2 Presents Fast & Furious ne restera dans les références de la console ; il se classera comme un titre sympathique à ceux qui recherchent une autre expérience de la série des Forza de Turn 10.


Lee majors et toute sa bande ; que de souvenirs

- Forza Horizon 2 Presents offert
- Le lieu : Nice ; bien connue des fans de Forza Horizon 2,
- Toujours des belles voitures à piloter,
- Bonne réalisation technique.


- Aucune innovation, une suite sans saveur,
- On aurait voulu des défis s’orientant plus à de la cascade,  plus de véhicules (-2 points)
- Faible durée de vie (- 2 points)
- La bande sonore.


Note : 12.00/20






~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~
Le jeu video est une passion, sachons en profiter et se respecter.

avatar
kaelkael
Valléen cosmique
Valléen cosmique

Masculin
Age : 36
Nombre de messages : 23976
Humeur du moment :

Microsoft Re: [Test] Forza Horizon 2 Presents Fast & Furious

Message par kaelkael le Mer 13 Mai 2015 - 16:58

Je suis d'accord avec toi, ce LDC stand alone est juste une GROSSE démo FH2 avec un jogo du film. Franchement vue le tarif abusé, ne le prenez pas du tout, il ne vaut pas son prix
avatar
Keniori Mortback
Valléen Kung fu Master
Valléen Kung fu Master

Masculin
Nombre de messages : 8495
Humeur du moment :

Microsoft Re: [Test] Forza Horizon 2 Presents Fast & Furious

Message par Keniori Mortback le Ven 15 Mai 2015 - 14:04

J'espère que les concepteurs sauront s'inspirer pour un autre opus, avec un système de cascades. C'était une belle série "L'homme qui tombe à pic". A quand un jeu ressemblant à un Stuntman ?


~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~
Le jeu video est une passion, sachons en profiter et se respecter.


Contenu sponsorisé

Microsoft Re: [Test] Forza Horizon 2 Presents Fast & Furious

Message par Contenu sponsorisé


    La date/heure actuelle est Mar 24 Oct 2017 - 3:15