[critique] Les 101 Dalmatiens - 1996

Partagez
avatar
Keniori Mortback
Valléen des étoiles
Valléen des étoiles

Masculin
Nombre de messages : 8505
Humeur du moment :

Cin? [critique] Les 101 Dalmatiens - 1996

Message par Keniori Mortback le Mar 15 Avr 2014 - 0:35

Les 101 Dalmatiens







Date de sortie : 26 mars 1997 (France)
Genre : Comédie familiale
Acteurs : Glenn Close, Hugh Laurie Durée : 1H42


 
 
Pongo et Perdy sont des chiens d’une beauté incroyable des dalmatiens, cependant leurs maîtres respectifs étant des personnes célibataires, ne vivant que pour leur travail au sein de la ville de Londres. Roger, concepteur de jeux vidéo cherche à créer le blockbuster, tandis qu’Anita exerce le métier de dessinatrice pour la maison de couture de Cruella d'Enfer. Lorsqu'ils se croisent au parc, suite à l’intervention du mâle Pongo, les deux célibataires éprouvent des sentiments et  c'est le coup de foudre autant pour les chiens que pour les maitres.
Cruella d’Enfer cherche un moyen de créer l’événement avec une nouvelle collection et elle est attirée par une esquisse d’Anita dont les dessins ressemblent étrangement à la peau des dalmatiens. Cette dernière est passionnée par la fourrure allant même à commanditer des « meurtres » d’animaux en voie d’extinction. Et c'est ainsi que, quelques mois plus tard, les deux couples attendent un heureux événement. Mais Cruella, obsédée par la fourrure, a décidé d’enlever les chiots de Pongo et Perdy.


 
Ce remake s’est inspiré d’un dessin animé de Walt Disney sorti en 1961, le studio manquait sans doute un poil d’inspiration, mais le pari étant osé,  il fallait trouver le moyen d’attirer le jeune public, mais sans troubler la passion des plus anciens.
Un bon animé Disney trouve sa force dans les méchants ; oui sans les bad guys point d’histoire intéressante, que serait le scénario de Blanche Neige, sans la méchante reine. Ce long métrage repose sur la prestance de Glenn Close qui a su s’imprégner de la version originale, elle rajoute une touche de sympathie lors du dénouement. On pourrait presque prendre pitié pour elle et ses deux acolytes. Les chiens ont nécessité un dressage important, mais également de choisir des chiots suffisamment jeunes pour coller à l’histoire. Les animaux n’ont pas le premier rôle contrairement à l’animé, cela apporte un renouveau qui a divisé malgré tout les puristes.



En résumé, une bonne comédie pour toute la famille avec des acteurs qui sauront trouver leur public quelques années plus tard,  à titre d’exemple, Hugh Laurie en méchant Jasper complice de Cruella avant de jouer le gentil papa de Stuart Little et l’antipathique Dr House.
Ce long métrage ne se classe pas dans les indispensables de la société Disney pour les puristes, optez pour commencer la version originale.

La note pour ce film est de 15.00, la prestance de Glenn Close joue la pièce maîtresse, et assure le succès de ce remake.




~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~
Le jeu video est une passion, sachons en profiter et se respecter.

avatar
Keniori Mortback
Valléen des étoiles
Valléen des étoiles

Masculin
Nombre de messages : 8505
Humeur du moment :

Cin? Re: [critique] Les 101 Dalmatiens - 1996

Message par Keniori Mortback le Mar 15 Avr 2014 - 1:34

Bonus


Le dalmatien est un animal qui est une mascotte auprès des Pompiers aux Etats-Unis. D'après les dires, le chien est capable d'intervenir aisément sur les accidents.



~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~
Le jeu video est une passion, sachons en profiter et se respecter.

avatar
Dawson
Valléen du ghetto
Valléen du ghetto

Masculin
Age : 33
Nombre de messages : 10437
Humeur du moment :

Cin? Re: [critique] Les 101 Dalmatiens - 1996

Message par Dawson le Mar 15 Avr 2014 - 8:00

J'avais bien aimé ce film. Effectivement c'est Glenn Close qui le tire vers le haut, ce n'est d'ailleurs pas pour rien que sur l'affiche c'est surtout elle qu'on voit :)

Mon regret c'est pas tellement que les chiens ne soient plus les personnages principaux mais que contrairement au dessin animé on perd un coté jazzy dans la musique et l'ambiance :)


~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~
"Je crois que tous les mystères de l'univers, toutes les grandes questions de la vie sont quelque part dans un Film de Spielberg"(Dawson Leery)
"On est des cocos mais le pire c'est qu'on aime assez ça" (Dr CAC)
avatar
Keniori Mortback
Valléen des étoiles
Valléen des étoiles

Masculin
Nombre de messages : 8505
Humeur du moment :

Cin? Re: [critique] Les 101 Dalmatiens - 1996

Message par Keniori Mortback le Mar 15 Avr 2014 - 11:13

Les 101 Dalmatiens restent un classique dans les animés de Disney, surtout qu'on trouve toujours de l'émotion même avec le poids des années.
Cette version "live" a du "chien", avec l'aide de Glenn Close, dommage que le réalisateur n'a pas mis plus de valeurs en mettant les humains en retrait, sauf Cruella.


~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~
Le jeu video est une passion, sachons en profiter et se respecter.

avatar
Dragon Kevin
Valléen cosmique
Valléen cosmique

Masculin
Age : 27
Nombre de messages : 21039
Humeur du moment :

Cin? Re: [critique] Les 101 Dalmatiens - 1996

Message par Dragon Kevin le Mar 15 Avr 2014 - 16:31

Je préfère nettement le film d'animation.


~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~
avatar
Keniori Mortback
Valléen des étoiles
Valléen des étoiles

Masculin
Nombre de messages : 8505
Humeur du moment :

Cin? Re: [critique] Les 101 Dalmatiens - 1996

Message par Keniori Mortback le Mar 15 Avr 2014 - 23:14

Peut-être que je me lancerais dans la critique de l'opus original.


~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~
Le jeu video est une passion, sachons en profiter et se respecter.

avatar
Keniori Mortback
Valléen des étoiles
Valléen des étoiles

Masculin
Nombre de messages : 8505
Humeur du moment :

Cin? Re: [critique] Les 101 Dalmatiens - 1996

Message par Keniori Mortback le Lun 21 Avr 2014 - 14:52

La prochaine critique sera sans doute encore un Disney, si j'arrive à me motiver.


~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~
Le jeu video est une passion, sachons en profiter et se respecter.

avatar
Ori
Valléen du ghetto
Valléen du ghetto

Féminin
Age : 34
Nombre de messages : 10804
Humeur du moment :

Cin? Re: [critique] Les 101 Dalmatiens - 1996

Message par Ori le Lun 21 Avr 2014 - 22:07

Faut faire comme tu le sens!

Les 101 dalmatiens que ce soit le film d'animation ou le film, j'aime! Le côté jazzy et chanson du 1er et Glenn Close donnent à chacun un rythme bien particulier! Je ne saurais pas dire quel "version" j'ai préférée, les 2 étant pour moi deux belles œuvres bien distinctes!!


~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~
One day or another :chante:
avatar
Keniori Mortback
Valléen des étoiles
Valléen des étoiles

Masculin
Nombre de messages : 8505
Humeur du moment :

Cin? Re: [critique] Les 101 Dalmatiens - 1996

Message par Keniori Mortback le Mar 22 Avr 2014 - 19:20

Je continue dans l'univers Disney en proposant la critique de La Belle et le Clochard, pour l'analyse, point de note car ce serait une faute de goût.
A vous de juger.


~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~
Le jeu video est une passion, sachons en profiter et se respecter.

avatar
Ori
Valléen du ghetto
Valléen du ghetto

Féminin
Age : 34
Nombre de messages : 10804
Humeur du moment :

Cin? Re: [critique] Les 101 Dalmatiens - 1996

Message par Ori le Mar 22 Avr 2014 - 22:20

ooouuuuh la belle et le clochard, un des deux disney qui a bercé mon enfance!! Je vais voir ta fiche de ce pas!!


~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~
One day or another :chante:

Contenu sponsorisé

Cin? Re: [critique] Les 101 Dalmatiens - 1996

Message par Contenu sponsorisé


    La date/heure actuelle est Dim 21 Jan 2018 - 7:54