Splinter Cell: Blacklist

Partagez
avatar
Qade
Valléen qui valait 3 milliards
Valléen qui valait 3 milliards

Masculin
Age : 26
Nombre de messages : 7102
Humeur du moment :

multi plateforme Splinter Cell: Blacklist

Message par Qade le Sam 2 Nov 2013 - 20:12


Titre : Splinter Cell: Blacklist
Titre original : Splinter Cell: Blacklist

Genre : Infiltration
Date de sortie :
22 août 2013 (Europe)
20 août 2013 (USA)

Développeur :
Ubisoft Toronto
Éditeur : Ubisoft

Voix et sous-titres : Française (Anglaises, Japonaises, Allemandes, Espagnol,... sur PC en plus)
Site officiel : http://splintercell.ubi.com/blacklist/en-US/home/index.aspx
Supports: Xbox 360, PS3, Wii U


Papy Fisher est de retour! Après le très bon "Conviction" datant de 2010 qui faisait évoluer la série vers un mélange d'action et d'infiltrations, Blacklist compte bien reprendre les qualités de ce dernier mais sans les défauts, pari réussi? Enfilez vos lunettes infrarouges et en avant!

L'histoire de Blacklist prend place quelques temps après les événements de Conviction (je vous conseille de l'avoir fini pour mieux rentrer dans le sujet, bien que ce ne soit pas vital, seul quelques passages de l'histoire y font références), les Etats-Unis ont des troupes dans plus de 150 pays différents, provoquant l'agacement de certains qui décident d'organiser la Blacklist, une série d'attaques terroristes contre les intérêts américains. La Présidente Caldwell décide la création d'Échelon 4, successeur d'Échelon 3 et nomme Sam Fisher à sa tête afin d'empêcher la Blacklist et de découvrir qui est derrière tout ça.

Pour ce faire, Sam va disposer du Paladin, une sorte d'avion cargo modifié en QG high-tech pour votre groupe et qui lui permettra de voyager tout autour du globe le plus rapidement possible. Pour l'aider dans sa tâche, nous aurons droit à Anna Grimmsdòttir pour tout ce qui est renseignements et stratégie, Charlie Cole pour les gadgets et l'informatique et Isaac Briggs pour de l'aide sur le terrain entre autre (plus un autre homme mais je vous laisse le plaisir de la découverte).  

Dès le début, vous êtes mis dans l'ambiance

Les personnalités de vos différents coéquipiers sont plus ou moins réussie, je pense par exemple à Grimm qui est comme on l'a toujours connu, froide et directe mais efficace, Cole, le prodige informaticien qui tentera de détendre l'atmosphère et Briggs, le parfait petit soldat un poil trop stéréotypé à mon sens (mais ça n'engage que moi). Incluons le Paladin dans le lot, en effet, l'avion cargo qui vous sert de QG est en quelque sortes un personnage à lui tout seul, c'est de sa salle principal que vous coordonnerez vos missions, que ce soit celle liées à la trame principale ou les missions secondaires puisque vos compagnons peuvent vous en proposer, allant des missions de survie de Cole (une sorte de mode hordes de Gears of War mais à la sauce Splinter Cell), les missions d'infiltrations pur de Grimm (Game Over si vu par l'ennemi) et des missions uniquement co-op avec Briggs. Puisque Splinter Cell a pour vocation l'infiltration, qu'en est-il réellement une fois en jeu? Eh bien tout d'abord, sachez qu'en fonction du mode de difficulté choisie, votre expérience à ce niveau là sera grandement modifié. En mode Facile et Normal, l'infiltration est presque un bonus dans les missions où elle n'est pas obligatoire, mais en mode Réaliste et Perfectionniste, alors là, c'est 99% du gameplay (si ce n'est plus!).

Avant chaque mission, principale ou secondaire, vous allez personnaliser votre équipement en renforçant le torse, les jambes, les gants et les bottes mais en gardant à l'esprit l'impact sur votre façon de jouer. Je m'explique, vous pouvez pour chaque pièces d'équipement, acheter une version orientée infiltration (réduction des bruits et plus de gadgets sur vous) ou orientée action (meilleure protection et plus de munitions aux détriments du bruit et des gadgets). Du coup, il devient important de s'orienter vers l'une ou l'autre des branches, et ce, le plus tôt possible pour savourer un maximum le jeu mais n'ayez crainte, vous pourrez débloquer 2 autres emplacements de personnalisation, vous permettant au final, d'avoir une tenue pour l'infiltration, une autre pour l'assaut et une dernière qui mélange les deux (par exemple).

Le centre opérationnel d'Échelon 4 à bord du Paladin


Une fois votre "armure" prête, vous pouvez aussi améliorer les célèbres lunettes infrarouges, qui au départ, ne peuvent que vous proposer la vision nocturne mais qui au final, peuvent inclure un sonar, une détection des empreintes de pas, un détecteur de chaleur, etc. C'est d'ailleurs plus sympa de les débloquer comme ça qu'en attendant que l'histoire vous les proposent.

Ensuite vous pouvez aussi préparez vos armes, au nombre de 3, une arme principale (le pistolet), une arme secondaire (fusil à pompes, d'assaut ou sniper) et une troisième arme à choisir entre un pistolet électrique et une arbalète. Chaque arme propose différentes améliorations à équiper et toute n'ont pas les mêmes caractéristiques. Le pistolet par défaut offert au début du jeu sera moins puissant qu'un autre pistolet acheté un peu plus tard. La personnalisation des armes est assez sympathique puisqu'on vous propose d'ajouter un viseur holographique, une lunette ACOG, mettre des balles plus puissantes ou plus précises, une meilleure gâchette,etc. bref, vous avez le choix et ce, pour chaque armes.

Enfin vous devrez choisir vos gadgets, allant de la grenade Frag en passant par la caméra Glu, le Trirotor (un petit drone) les mines de proximités et j'en passe.

Certaines missions auront lieu en pleine journée

Mais qu'en est-il de tout ça une fois sur le terrain? Les habitués de la série ne seront pas trop dépaysée puisque le gameplay est identique aux opus précédents, à l'exception des éliminations aux corps à corps pouvant être létal ou non, ceci étant laisser au désir du joueur. Sam est toujours aussi agile dans ses mouvements qui ont d'ailleurs pris de la fluidité (on sent l'expérience d'Ubisoft sur Assassin's Creed puisque lors de l'escalade, l'espion grimpe aussi promptement qu'un Ezio Auditore). Notons la possibilité de pouvoir dissimuler les corps dans des bennes, plutôt appréciable, cet élément est cependant peu exploitée puisqu'en général, vous trouverez peu d'endroits pour, m'enfin, c'est quand même un plus de pouvoir le faire, au pire, rien ne vous empêche de cacher un corps derrière une voiture ou un amas de caisses.

Je profite de parler du fait de pouvoir dissimuler les corps pour rebondir sur l'IA en général. Cette dernière est en général plutôt bonne même si d'éternels carences sont encore présente, ainsi, il m'est déjà arrivé de dégommer une lumière non loin de gardes en faction qui n'ont même pas bronché, bien que moins fréquent qu'autrefois, ce défaut continue d'être présent.

Choisissez en fonction de vos envies de jeu

L'ennemi peut également, lors de ses patrouilles, tomber sur vos victimes si vous ne prenez pas garde de planquer les corps, du coup, ils peuvent au choix les réveiller où paniquer et devenir beaucoup plus suspicieux si c'est un cadavre. Petit détail sympathique, lorsque plusieurs gardes discutent ensemble, une fois qu'ils vont chacun de leurs côtés, si vous en éliminez un, il y a fort à parier que ses camarades viennent voir pourquoi il y a un silence radio, vous obligeant ainsi à être sur le quai vif et réactif. Idem pour les portes, si un garde en patrouille voit dans son secteur une porte censée être close, il viendra voir, pratique pour tendre des embuscades.

Dans les deux modes de difficulté max, l'ennemi vise bien, très bien et quelques balles suffisent à vous mettre à la retraite d'office, prudence est donc plus que mère de sureté à ce niveau là.

Avant de parler de la réalisation, j'ajoute également la présence de défis à réaliser afin de débloquer des fonds. Je m'explique, pour améliorer le Paladin ou votre équipement, il vous faut de l'argent et pour en obtenir, il vous faut terminer une mission mais pas que. En effet, sur le terrain, vous aurez des clés usb à ramasser, des ordinateurs à pirater ou des cibles à capturer vivantes pour toucher un plus gros salaire mais également des défis du genre "Tuez 20 ennemis avec tel arme" ou encore "Neutralisez X ennemis aux corps à corps". La plus part des défis sont peu difficiles, justes long à réaliser.

Il est toujours possible de marquer/exécuter les ennemis (sauf en mode Perfectionniste)

A la fin de chaque mission, les statistiques de votre partie seront évaluée et classé en fonction entre 3 types de jeu :

-Assaut: Vous avez chercher à tuer sans discrétion, jouant à l'apprentie Rambo à la moindre occasion.

-Panthère: Vous avez tuer vos ennemis sans jamais vous faire voir. (plutôt sympathique à faire)

-Fantômes: Vous n'avez tuer aucun ennemis et ne vous êtes fait jamais voir. (très agréable et le mode le plus gratifiant)

Au niveau de la réalisation, c'est graphiquement très propre et agréable à regarder, j'ai fait tourner le jeu en 1600x900 avec textures et ombres au maximum sur mon ordinateur portable de 2010 qui dispose d'une ATI Mobility Radeon HD 5870 sans gros soucis de ralentissement (à condition de ne pas activer la synchronisation verticale par contre). Le jeu à conserver le système d'affichage d'information sur le décor durant le jeu, déjà très bien vu dans Conviction, l'idée continue de prouver son intérêt dans Blacklist.

Pour ce qui est de l'ambiance en jeu, aussi bien sonore que ressentie, c'est pour ma part réussi haut la main. Les bruits ambiants sont très bien retranscrit (évitez de marcher sur du verre brisé quand une foule d'ennemis est dans le coin), de même que le bruit des armes et explosions, du bon boulot.

Pas mal de cinématiques in-game lors des missions viendront ponctuer l'histoire

Pour ce qui concerne les voix, j'ai pu essayer en VO et je dois dire que je préfère la VF, du moins pour Sam, je trouve la voix en anglais un peu trop froide, il manque ce petit côté "ironique" et "sarcastique" caractérisé par le doubleur français. De plus, la voix du grand méchant de ce Blacklist est doublé par le très bon Gilles Morvan (le doubleur de Garrus Vakarian de Mass Effect), de quoi lui donner de la prestance malgré un manque flagrant de charisme du personnage.

Oui car tout n'est pas parfait dans Blacklist, à commencer par le grand méchant de l'histoire, autant comme dit plus haut, sa voix est plus que réussi, autant je trouve que le charisme du personnage est complètement manquer, il est creux, une coquille vide, on n'arrive pas éprouver de l'empathie ou de la colère envers lui, dommage car quand on suit l'histoire, il y avait moyen de le rendre excellent.

L'histoire d'ailleurs, est certes, bien en général (pour peu qu'on aime ce genre d'histoire) mais quelques scènes sont un peu trop "déjà-vus", rien de bien méchant cependant, l'ensemble reste très agréable à suivre et la mise en scène est très bonne.

Essayer de ne pas trop traîner pour planquer un corps

Au final, que pensez de ce Splinter Cell Blacklist? Si vous êtes réfractaire à la série, peut-être arriverez-vous à apprécier ce nouveau volet, bien qu'il renvoie pas mal au tout premier Splinter Cell, pour les autres, fans ou non, vous serez devant un très bon jeu d'infiltration avec une durée de vie correcte (comptez une vingtaine d'heures en mode les plus durs pour tout faire) et exigeant si vous prenez la peine de jouer en Réaliste ou Perfectionniste. Un 18/20!

Qualités:
-Réalisation soignée et agréable à l’œil
-Plusieurs façons d'accomplir les missions
-La personnalisation de l'équipement
-La difficulté au rendez-vous si on prend la peine de la jouer infiltration
-Certaines missions très réussie
-L'IA ennemie en général
-L'histoire sympathique...

Défauts:
-mais qui n'évite pas quelques clichés
-Méchant pas charismatique du tout et très classique
-L'IA ennemie parfois complètement à l'ouest
-Obi-wan Kenobi

Et hop, comme prévu j'apporte ma pierre à l'édifice :

Splinter Cell : Blacklist est clairement une réussite solo avec notamment un retour à l'infiltration pure et dure favorisée par les succès (ne tuer personne, ne pas se faire repérer) et par les récompenses dans le jeu. Le mode de difficulté maximal étant d'ailleurs là pour satisfaire les joueurs les plus exigeants. Si la réalisation commence à dater un peu (malgré des jeux de lumières toujours aussi bluffant), le titre reste agréable à regarder et le gameplay c'est peaufiné au fil des ans pour attendre un très bon point d'équilibre, en attendant la suite. Comme souvent, le point noir des jeux Splinter Cell c'est le scénario. Ce dernier est trop "pro-américain" et surtout trop prévisible avec un méchant pas charismatique pour deux sous.

Concernant le multi, si j'ai peux joué aux modes joueurs vs joueurs, j'ai pas mal crapahuté (avec l'aide de Jabber) dans les cartes coop. Permettant de "densifier" un peu l'histoire principale, les parties en coop sont également source de stress. Vous devez faire attention à ce que vous faites mais aussi à ce que fait votre partenaire. L'occasion de recommencer certaines missions une dizaine de fois (avec en plus les bugs internet et les pertes de connexion). Mais aussi l'occasion de se marrer et de faire des trucs rigolo et/ou stupide pour éviter une ânerie ou au contraire, en rattraper une!

En conclusion, Black List est un titre sympathique qui mérite le détour pour tout les fans d'infiltration et de jeu un peu moins bourrin.


Dernière édition par Qade le Sam 2 Nov 2013 - 21:31, édité 2 fois


~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~
Raptr Gamercard

God save the geek o/

Le 200 ème membre!!!! XD
avatar
Jabberwock
Valhallalléen
Valhallalléen

Masculin
Age : 32
Nombre de messages : 16782
Humeur du moment :

multi plateforme Re: Splinter Cell: Blacklist

Message par Jabberwock le Sam 2 Nov 2013 - 20:46

j'ai retourné le jeu, en solo, en le refaisant en perfectionniste (d'ailleurs je l'ai pas trouvé si compliqué)
et en multi avec Silankh où on s'est pas mal craqué dans certaines missions

le jeu est très bon en tout cas ^^


~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~
gorge profonde !!!

Mangathèque - DVDthèque - Bluraythèque
avatar
kaelkael
Valléen cosmique
Valléen cosmique

Masculin
Age : 36
Nombre de messages : 23980
Humeur du moment :

multi plateforme Re: Splinter Cell: Blacklist

Message par kaelkael le Dim 3 Nov 2013 - 1:20

Ce volet vaut le coup, masi Ubi abuse tout de même avec le moteur de jeu. Le moteur moteur est celui du unrealengine des version Xbox 1 .....  
avatar
Iron Ankh
Valléen de l'enfer
Valléen de l'enfer

Masculin
Age : 31
Nombre de messages : 15822

multi plateforme Re: Splinter Cell: Blacklist

Message par Iron Ankh le Dim 3 Nov 2013 - 14:26

le moteur graphique date un peu mais il fait le travail, notamment lors de certaines séquences sympathiques


~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~
avatar
Iron Ankh
Valléen de l'enfer
Valléen de l'enfer

Masculin
Age : 31
Nombre de messages : 15822

multi plateforme Re: Splinter Cell: Blacklist

Message par Iron Ankh le Sam 16 Nov 2013 - 13:59

petit up, j'ai enfin pris le temps de rédiger le paragraphe que j'avais promis à Qade


~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~
avatar
Qade
Valléen qui valait 3 milliards
Valléen qui valait 3 milliards

Masculin
Age : 26
Nombre de messages : 7102
Humeur du moment :

multi plateforme Re: Splinter Cell: Blacklist

Message par Qade le Sam 16 Nov 2013 - 14:24

Cool, merci!


~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~
Raptr Gamercard

God save the geek o/

Le 200 ème membre!!!! XD
avatar
Jabberwock
Valhallalléen
Valhallalléen

Masculin
Age : 32
Nombre de messages : 16782
Humeur du moment :

multi plateforme Re: Splinter Cell: Blacklist

Message par Jabberwock le Sam 16 Nov 2013 - 19:15

bizarrement j'me sens bien concerné par quelques parties du dernier paragraphes


~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~
gorge profonde !!!

Mangathèque - DVDthèque - Bluraythèque
avatar
Iron Ankh
Valléen de l'enfer
Valléen de l'enfer

Masculin
Age : 31
Nombre de messages : 15822

multi plateforme Re: Splinter Cell: Blacklist

Message par Iron Ankh le Sam 16 Nov 2013 - 19:26

 

mais pour être honnête, j'ai bien chié aussi par moment


~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~
avatar
Jabberwock
Valhallalléen
Valhallalléen

Masculin
Age : 32
Nombre de messages : 16782
Humeur du moment :

multi plateforme Re: Splinter Cell: Blacklist

Message par Jabberwock le Sam 16 Nov 2013 - 20:25

pas faux
en tout cas on s'est bien marré ^^


~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~
gorge profonde !!!

Mangathèque - DVDthèque - Bluraythèque

Contenu sponsorisé

multi plateforme Re: Splinter Cell: Blacklist

Message par Contenu sponsorisé


    La date/heure actuelle est Mar 12 Déc 2017 - 1:59