[avis personnel] resident evil 6

Partagez
avatar
neo
Valléen à poil dur
Valléen à poil dur

Masculin
Nombre de messages : 13595
Humeur du moment :

[avis personnel] resident evil 6

Message par neo le Ven 30 Nov 2012 - 4:24

prologue:bon je viens de péter ma mannette ps3 et le mmo que je veux commencer est en charge (un gratuit je suis pas un voleur)alors pour m'occuper j'ai décidé de livrer mon avis personnel sur un jeu qui divise énormément les joueurs,à savoir resident evil 6(en meme temps vu le titre j'allais pas parler de pokemon).
bien évidemment je n'ai pas le monopole du bon gout cet avis n'engage que moi,et contrairement à un paquet de joueurs qui sont capables de dire si un jeu est bon ou mauvais juste en regardant une bande annonce 6 mois avant que le jeu sorte,j'ai fini entièrement les 4 scénarios donc je connais plus ou moins le sujet et ça va spoiler.


j'ai commencé le jeu avec notre brave léon.il bute son pote le président,une nana lui propose de tout lui expliquer si il la suit au cimetière sans poser de questions et il accepte.avec ce scénario les créateurs du jeu ont voulu joué sur l'ambiance pour faire stresser le joueur et l'obliger à avancer prudemment. le problème c'est que ça prend pas.ok il fait nuit,ok il y a le gros orage dehors qui fait du bruit et des jolis éclairs,ok il y a des ombres suspectes........mais on joue avec léon.
autant dans le 2 ça marchait parce que c'était un bleu qui était confronté à une menace qui lui était inconnu,mais depuis:le mec a survécu à raccon city,buté un tyran,échappé à des lickers et des zombies,a failli se faire bouffer par un crocodile,s'est mangé une balle,a buté birkin,a débarqué en espagne ou il a liquidé des villageois contaminés,des mecs avec des tronçonneuses,des trolls géants,a été contaminé par un parasite,a sauvé la fille du président,a sauvé ada et a sauvé le monde tout ça sans jamais se décoiffer. 'fin bref le mec il lui est arrivé en 10 ans ce qui t'arrivera jamais meme si tu vivais mille ans.......commment après tout ça tu veux flipper en jouant avec léon sachant que le mec est indestructible.

il se passe pas grand chose,on rencontre juste un pnj qui va crever au bout de 10 minutes pour la simple raison que c'est un pnj.ensuite on se retrouve dans un campus ou on va découvrir quelque chose qui reviendra régulièrement dans cette campagne à savoir un mode arène camoufler.en gros on est bloqué dans une zone et on doit trucider tout ce qui nous arrive dessus pendant un temps donné.c'est le bon moment pour parler des munitions.c'est le meme système qu'avant à savoir tu butes un ennemi quel qu'il soit et tu ramasses les munitions aléatoirement sur son cadavre.c'est la qu'on peut admirer la grande cohérence du jeu car tu butes des soldats armés ils te lachent rien par contre tu butes un chien il te lache une grenade.
s'ensuit des lieux pas clichés ni déjà utilisés du tout comme un cimetière(re3) ou il faut trouver une clé pour ouvrir un portail (parce que oui léon est une machine de guerre mais il est trop con pour escalader une grille qui fait même pas 2 mètres) des ruines (re5) un petit tour en wagon dans une mine souterraine (re4)....je pourrai continuer longtemps mais je vais arrêter le massacre pour léon.


scénar de chris: bon la on retrouve souvent le meme argument sur internet "olol c'est call of duty ptdrr" bizzarement moi j'ai jamais pensé à call of mais plutot à un ancien jeu souvent réédité à savoir metal slug.parce qu'en fait le scénario de chris c'est comme metal slug.tu vas d'un point a à un point b en ligne droite en ayant toujours 50 armes à disposition et en tuant des ennemis tous plus étranges les uns que les autres (mention spéciale aux hommes sauterelles)sans accorder aucune importance au scénario.il y a des passages dont j'ai toujours pas compris l'interet. piers:"chef un serpent géant invisible vient de sa cacher dans un immeuble en ruines qui peut tomber à tout moment" chris:"youpi on le suit,prends des pnj pour qu'ils meurent à notre place" et bien évidemment ça rate pas,sur toute l'équipe présente à vos cotés il ne restera que votre pote et vous de vivant à la fin.


scénar de jake:jake c'est le mec qui a dans son sang le remède capable de stopper le virus ce qui explique qu'un paquet de monde veuille lui péter la trocnche,heureusement il sera accompagner de sherry (re2) pour l'accompagner dans son aventure.ça fait beau sur le papier mais en jeu ça donne un remake de re3 avec une sorte de nemesis qui va vous poursuivre tout le long de l'aventure.des fois vous aurez des scènes de course poursuites avec des obstacles pour échapper au monstre mais vu que c'est que de la ligne droite et qu'il suffit de rester appuyer sur la touche pour franchir les obstacles l'interet se révèle assez limité.la scène de la maison assiégé de re4 est reprise mais dans la neige parce que la neige c'est beau.


scénar d'ada: le seul qui m'ait plu,on découvre le pourquoi du comment de toute l'histoire,l'action reste la meme mais c'est amené d'une facon qui reste plaisante à jouer en alternant les séquences intenses et d'autres plus calme.ils auraient du faire tout le jeu comme ça j'aurai eu moins de trucs méchants à écrire.non je rigole,les phases d'infiltration sont moisies,suffit d'arriver par derrière et de chopper le garde en appuyant sur la touche affiché qui te prend une partie de l'écran,les combats d'hélico sont mous et son grappin n' aucune utilité à moins que le jeu ne l'ait décidé.tu viens en aide à tes autre copains durant l'aventure mais vu que c'est le dernier scénario que tu débloques tu sais déjà comment ça finit donc quasimment aucune surprise en dehors de la cinématique de fin.


d'autres trucs qui m'ont déplu et qui concernent tous les persos.le système "d'esquive".c'est simple des qu'un monstre approche trop pres t'appuies sur un bouton et tu jettes complètement par terre pour lui tirer dessus ensuite,pas besoin de timming t'appuies quand tu veux et t'échappes à quasimment toutes les attaques ennemis sauf celle des boss (boss qui bien évidemment ont leur point faible qui brillent bien en orange des fois que tu saches pas ou viser)


la fameuse rencontre leon/chris qui se résume à,chris:"ada elle est méchante",leon:"c'est pas vrai,chris:"si",leon:"non",chris:"si",leon:"non....aie tu m'as tiré les cheveux je vais le dire".


les scénarios croisés qui sont une bonne excuse pour te retaper tout un chapitre entier mais avec un perso différent voir meme des boss entiers sans compter que selon le perso avec qui tu commences tu te fait spoiler l'histoire. exemple. chris:"leon désolé mon pote ada est morte juste sous mes yeux" leon:"c'est pas vrai copain le joueur a commencé par mon scénario et elle vient m'aider pour le boss de fin donc on sait que c'est pas elle". ou alors piers:"commandant pourquoi on se fait chier à prendre le bateau d'assaut pour désarmer la bombe alors qu'on a vu avant dans le scénario de léon qu'elle va exploser de toute façon?" chris:"marco....heavy machinegun...toudoudooudoudou".


j'ai pas entièrement vidé mon sac il me reste beaucoup de choses à dire mais vaut mieux s'arreter là.ça me fait mal au coeur parce que c'est une série que j'ai toujours adoré aussi bien en jeu qu'en livres mais là je pense que la license est définitivement enterré.
avatar
Keniori Mortback
Valléen Kung fu Master
Valléen Kung fu Master

Masculin
Nombre de messages : 8495
Humeur du moment :

Re: [avis personnel] resident evil 6

Message par Keniori Mortback le Ven 30 Nov 2012 - 11:56

N'ayant pas encore lancé le jeu, je sais de toute manière que ce titre n'a plus l'âme d'un Resident Evil.
Il s'agit simplement d'un bon jeu d'action et Capcom n'arrive plus à développer des titres de grande qualité depuis le départ de certains géniteurs.
Merci pour ces indications, malgré tout Neo.


~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~
Le jeu video est une passion, sachons en profiter et se respecter.


    La date/heure actuelle est Sam 23 Sep 2017 - 1:23