[Critique] Cobra, le film

Partagez
avatar
Keniori Mortback
Valléen Kung fu Master
Valléen Kung fu Master

Masculin
Nombre de messages : 8495
Humeur du moment :

anime [Critique] Cobra, le film

Message par Keniori Mortback le Mer 1 Fév 2012 - 16:48

Cobra



Titre exact : Space Adventure Cobra
Auteur : Buichi TERASAWA
Réalisateur : Osamu Dezaki, Yoshio Takeuchi
Musiques : Kentaro HANEDA
Date de sortie : 1982
DVD distribué par Pathé, langues anglais et français
Sources : Wiképédia, le DVD, Cobra free & Cobraworld

« Venu de nulle part c’est Cobra », ces premières mesures vous indiquent sur quel personnage, je compte entrainer les lecteurs de la vallée. Ce fumeur de cigares remplit à merveille son rôle d'archétype de l'aventurier macho, en nous entrainant dans des aventures pittoresques, qui tantôt nous ramène au temps du FAR West, tantôt nous fait découvrir des mondes fantastiques inspirées de l'héroic fantasy. Tel James Bond, il tourne en dérision tous ces adversaires et ne manque pas au passage de séduire quelques splendides créatures aux mensurations de rêve ; Cobra l'irrésistible, Cobra l'invincible, le mythe était né... Mais contrairement aux idées reçues, ce personnage a eu son heure de gloire, bien avant son passage en dessins animés, il est déjà issu de la littérature japonaise appelé le Manga.



Bref historique

C'est en 1977, dans l'hebdomadaire Jump des éditions Shueïsha, qu'est publié pour la première fois Space Adventure Cobra. Le succès qui en suit poussera Buichi Terasawa a faire une adaptation animée...La première version de Cobra en "tankôbon" - les mangas noir & blanc (NB) au format de poche, comprend 18 tomes d'environ 180 pages qui ont été édités jusqu'en 1985. En 1988, une réédition deluxe sort : la Jump Comics Deluxe (JCD), des albums brochés, souples, NB, d'un format plus grand et comportant environ 300 pages, en 10 volumes munis de magnifiques couvertures couleur. Fin 88, Terasawa livre 2 nouvelles aventures de 287 pages : Legend of Holy Knight en format B5, en NB. Ce n'est qu'en 1994 que Cobra rejoint les très grands succès Shueisha, collection de référence avec les 12 volumes complètements reliés, cartonnés et cousus, avec de nouvelles jaquettes. Puis finalement,Buichi nous offre en 1995 une série en couleur, reprenant d'anciens volumes plus des inédits, c'est la version remastérisée...mais revenons à notre terrien.

On ne peut s’empêcher de comparer le fameux pirate de l’espace face à un acteur français, un véritable casse-cou, j’ai nommé Jean Paul Belmondo alias Bel Bel. Ce dernier pratique les scènes de cascades sans une doublure. Il a eu une très belle carrière au cinéma, ainsi qu’au théâtre. Cobra et J.P. Belmondo sont quasiment identiques dans leur comportement. L’auteur Buichi Terasawa a reconnu d’avoir dessiné notre acteur pour le retranscrire sous le format papier.


Catherine sous l'influence de Crystal boy

Je connais la série ?

Le film Cobra est sorti quelques mois avant la série animée diffusée sur la chaîne japonaise Fuji. Ce long métrage se veut être un résumé du manga et les fans de la série trouveront de nombreux points communs et des personnages particulièrement attachants dont Cristal Boy alias L’homme de verre.
"Au fin fond de l'univers, alors que des gouvernements corrompus opèrent pour le compte de syndicats du crime, la Fédération de la Justice des Galaxies Unies met à prix la tête des criminels les plus endurcis. Supposé mort depuis deux ans, Cobra, un pirate insaisissable dont le bras gauche cache un incroyable psychogun, décide de revenir à l'action, une décision qui le met en conflit direct avec la Guilde Galactique, une organisation criminelle menée par Lord Necron (l'Homme de Verre). Ce dernier se veut être la réincarnation de la Mort, et il désire la fin de toute vie dans la galaxie. Cobra devra utiliser toutes ses ressources et toute son habilité pour délivrer les deux sœurs de la magnifique Jane, une "chasseur" de prime et sauver la planète Myras. Mais Necron n'est jamais loin derrière..."



Myras a la particularité de ne pas être reliée à un système solaire et qui "voyage" en fait à travers l'espace. Malheureusement, il y a un siècle environ, la planète est entrée dans une région hostile où la guerre régnait entre 2 peuples. Frappée par des armes dévastatrices, toute vie a disparu de la surface, sauf 3 survivantes : Jane, Catherine et Dominique, les trois filles de la reine de Myras. Pour reprendre la succession, il n'y a que 2 solutions : soit les 3 soeurs tombent amoureuses du même homme, pour pouvoir "fusionner" en une seule entité, soit il ne doit en rester qu'une seule. Jane, devenue chasseur de prime, rencontre Cobra et tombe amoureuse de lui. Elle lui demande alors de l'aider à délivrer Catherine, prisonnière de Lord Necron. Cobra accepte, cependant Catherine est désormais sous l’emprise de « l’homme de verre » dont ce dernier compte utiliser la planète comme une arme ! Cobra tombe alors dans un piège et se retrouve cryogénisé, tandis que Catherine tue elle-même Jane. Mais avant de mourir, elle transmet toute sa force et son amour à Cobra qui retrouvera la vie (en quelque sorte) et parviendra à s'échapper.
Plus tard, Cobra réussi à retrouver la troisième femme Dominique, qui appartient à un groupe de rebelles menées par Sandra (Nadia dans le film). Dominique tombera à son tour amoureuse de Cobra. Utilisant les liens du sang des trois sœurs, Lord Necron repère la base des rebelles : il extermine quasiment tout le monde et réussira à tuer Dominique. Après son meurtre, l’homme de verre avoue à Cobra, son ambitieux projet, la planète Myras pourrait percuter d’autres planètes, ainsi entrainant la mort de plusieurs millions de morts. Cobra ne peut empêcher Catherine de prendre le contrôle de la planète et de la diriger droit vers la mort. Malgré l’impuissant de ces armes, y compris son pychogun, Cobra retourne l’une des armes de l’homme de verre, mettant fin à l’existence de ce monstre. La victoire reste amère, Catherine retrouve alors son libre arbitre et n'a malheureusement pas d'autre choix que de se sacrifier et de faire s'autodétruire la planète (une reine ne peut en effet changer qu'une seule fois dans sa vie la trajectoire de Myras).



Quelques anodations

Ce film a bénéficié d'un budget conséquent (rare pour l'époque) et d'une réalisation d'une très grande qualité (les animations sont bien supérieures à ce qui se faisait à l'époque). Le résultat en est tout simplement étonnant ! On a du mal d'ailleurs à croire que ce film date de 1982 ! Ceux qui ne connaissent que la série T.V. (sortie 3 mois plus tard, le 7 octobre 1982, au japon, et en 1985 en France, sur Canal+) verront tout de suite que le rythme n'est pas le même. On parle plus d'amour, de sentiments et de longues réflexions philosophiques et beaucoup moins d'action. Du coup, certain trouveront peut-être le film un peu long...

Côté réalisation, Ozamu Dezaki (qui travaillera avec son équipe par la suite sur la série T.V.) a vraiment fait un travail magnifique, tout en modifiant quand même l'univers du manga et en lui faisant perdre un peu son côté "western". C'est ce point d'ailleurs qui fera que Buichi Terasawa n'aimera pas du tout le film. En effet pour lui l'aspect "western" fait partie intégrante de son manga et donc pour lui, le film ne reflète pas cet esprit (même si on a pourtant bien cet esprit au début du film...). Autre différence assez marquante avec la série TV, c'est le rôle presque secondaire que tient finalement Cobra : il est plus spectateur de ce qui arrive que réellement acteur. Il est dépassé par l'ampleur des événements, et ne pourra finalement sauver personne. Il a un rôle bien plus dramatique que le Cobra invincible et pas sérieux pour un sou que l'on connaîtra ensuite avec bonheur dans la série TV.
On retrouve dans le film les personnages principaux (amis ou ennemis) du manga : les 3 soeurs Jane, Catherine et Dominique, mais aussi Sandra, chef des Rebelles des Neiges (qui pour le film s'appelle Nadia), et évidemment Crystal Boy (L'Homme de Verre ou Lord Necron dans le film). A noter que celui-ci ne possède pas dans le film sa fameuse pince, à la place de sa main droite. Par contre il se bat en "sortant" de son corps une de ses côtes qui devient alors un redoutable bâton.



Le scénario tournant autour de la recherche des 3 soeurs pour sauver la planète Myras n'a évidemment rien à voir avec le manga. Ou tout du moins, ceux qui ont lu le manga entièrement, auront reconnu en partie l'histoire de la Porte dorée, où une jeune femme, Secret, doit changer la trajectoire d'une planète artificielle. Le film mélange donc cette histoire avec les principaux personnages du manga. Certains de ces personnages ont au passage vu leurs rôles modifiés par rapport au manga (surtout Dominique). Enfin, Comme je l'ai dit un peu plus haut, le film est beaucoup plus axé sur l'amour et les sentiments, donc on assiste à plusieurs scènes assez émouvantes comme la mort des différentes sœurs, la "presque" mort de Cobra (il est en fait cryogénisé) qui ressuscitera grâce à l'amour de Jane).



Un complément à la série ?

Difficile d’apprécier à sa juste valeur ce film, si vous adorez la série animée, plusieurs personnages ont été clairement mis à l’écart dont la compagne de Cobra Armanoïde (Lady dans le Manga), ainsi que la qualité du vaisseau le Turtle appelé dans le film le serpent ailé ; de plus Cobra reste comme un homme qui subit la fatalité.
Pourtant, Le film Cobra est une très belle réalisation (techniquement, musicalement, ...) et même s'il est très orienté "sentiments", les scènes d'actions annoncent déjà la couleur, et c'est logiquement que la série T.V. sera un énorme succès.

A suivre également :
http://www.wat.tv/video/cobra-film-1sur4-1ug9m_2ioj1_.html







~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~
Le jeu video est une passion, sachons en profiter et se respecter.

avatar
Dragon Kevin
Valléen cosmique
Valléen cosmique

Masculin
Age : 27
Nombre de messages : 21039
Humeur du moment :

anime Re: [Critique] Cobra, le film

Message par Dragon Kevin le Mer 1 Fév 2012 - 23:37

J'étais trop jeune pour me souvenir ne serait-ce que des grandes lignes de la série Cobra, faudrait qu'à l'occasion je remédie à ça. Ensuite je me ferais peut-être ce film, bien que votre avis semble être assez mitigé.


~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~


Jeux Vidéo/Mangas/Japan-Touch.net
avatar
Iron Ankh
Valléen de l'enfer
Valléen de l'enfer

Masculin
Age : 31
Nombre de messages : 15822

anime Re: [Critique] Cobra, le film

Message par Iron Ankh le Jeu 2 Fév 2012 - 0:55

c'est un héros mythique que je connais presque pas


~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~
avatar
Dawson
Valléen du ghetto
Valléen du ghetto

Masculin
Age : 33
Nombre de messages : 10437
Humeur du moment :

anime Re: [Critique] Cobra, le film

Message par Dawson le Jeu 2 Fév 2012 - 12:42

Je l'ai vu et je l'ai en dvd ce film. Je l'ai vu il y a pas mal de temps cependant.

Mais ce que j'aime bien dans Cobra c'est le coté nanard italien des années 70 qui en ressort :)


~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~
"Je crois que tous les mystères de l'univers, toutes les grandes questions de la vie sont quelque part dans un Film de Spielberg"(Dawson Leery)
"On est des cocos mais le pire c'est qu'on aime assez ça" (Dr CAC)
avatar
Ana
Modo

Féminin
Age : 39
Nombre de messages : 5744
Humeur du moment :

anime Re: [Critique] Cobra, le film

Message par Ana le Jeu 2 Fév 2012 - 17:06

ouh là là quelle belle fiche encore !
pas le temps aujourd'hui mais je dévorerai ça dès que possible ! Cobra !!!!!!!!!!!
avatar
Keniori Mortback
Valléen Kung fu Master
Valléen Kung fu Master

Masculin
Nombre de messages : 8495
Humeur du moment :

anime Re: [Critique] Cobra, le film

Message par Keniori Mortback le Jeu 2 Fév 2012 - 21:05

Un jour, je devrais me pencher sur la fiche de l'animé, mais aussi pour me racheter la série en état neuf.
Celle que je possède, connait des soucis de rayures (acheté dans un vide grenier).


~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~
Le jeu video est une passion, sachons en profiter et se respecter.

avatar
Ana
Modo

Féminin
Age : 39
Nombre de messages : 5744
Humeur du moment :

anime Re: [Critique] Cobra, le film

Message par Ana le Mar 7 Fév 2012 - 16:54

Une bonne critique qui me donne envie de lire le manga car je ne connais que la série TV découverte dans mes jeunes années alors que je n'appréciais pas le genre débonnaire du héros.. dommage acr avec le recul, c'est un personnage pour lequel j'ai beaucoup de tendresse à présent! Cobra est une part de la légende manga en France, atypique, non politiquement correct et franchement génial!
Il est vrai que vous en dites beaucoup dans le résumé de l'histoire et que du coup il ne reste que peu de suspense mais cela aide à votre argumentation critique pour comparer avec le manga et la série TV... personnellement ça ne me gêne pas et je trouve bien que le scénar du film soit original et ne soit pas une reprise de ce qu'on l'on connait déjà sur d'autres supports, c'est mieux que ce soit un complément même si Cobra est devenu un perso secondaire... ce qui compte ici c'est l'ambiance aussi peut-être un peu plus proche des productions telles que Galaxy 999

merci pour cette fiche très complète (et oui je ne connaissais pas le terme nippon pour désigner les éditions NB petit format ^ ^ ) qui m'a donné une furieuse envie d'aller y voir de plus près, comme toujours dès que vous vous penchez sur un sujet pour ensuite nous le faire partager !

la fiche sera mise sur le site dans la semaine !
avatar
Keniori Mortback
Valléen Kung fu Master
Valléen Kung fu Master

Masculin
Nombre de messages : 8495
Humeur du moment :

anime Re: [Critique] Cobra, le film

Message par Keniori Mortback le Mar 7 Fév 2012 - 23:56

Merci pour votre précieux commentaire Anabel.


~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~
Le jeu video est une passion, sachons en profiter et se respecter.

avatar
suiko san
Sailor Vallée
Sailor Vallée

Masculin
Age : 39
Nombre de messages : 6794
Humeur du moment :

anime Re: [Critique] Cobra, le film

Message par suiko san le Ven 10 Fév 2012 - 0:31

PFFF!!! bande d'ignare!!! va falloir vous réveillez.
Le film Cobra ça fait déjà plus de 20 ans qu'il est sorti.... en plus son vrai nom c'est Marion Cobretti..... .... ... . . .c'est Stallone qui faisait le rôle.....
avatar
Keniori Mortback
Valléen Kung fu Master
Valléen Kung fu Master

Masculin
Nombre de messages : 8495
Humeur du moment :

anime Re: [Critique] Cobra, le film

Message par Keniori Mortback le Ven 10 Fév 2012 - 10:33

suiko san a écrit:PFFF!!! bande d'ignare!!! va falloir vous réveillez.
Le film Cobra ça fait déjà plus de 20 ans qu'il est sorti.... en plus son vrai nom c'est Marion Cobretti..... .... ... . . .c'est Stallone qui faisait le rôle.....
Ah non, vous avez dévoilé ma prochaine fiche cinéma.


~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~
Le jeu video est une passion, sachons en profiter et se respecter.

avatar
Ana
Modo

Féminin
Age : 39
Nombre de messages : 5744
Humeur du moment :

anime Re: [Critique] Cobra, le film

Message par Ana le Lun 13 Fév 2012 - 14:21

Oh là... ça me fait peur ! mais curieuse de lire !
avatar
Keniori Mortback
Valléen Kung fu Master
Valléen Kung fu Master

Masculin
Nombre de messages : 8495
Humeur du moment :

anime Re: [Critique] Cobra, le film

Message par Keniori Mortback le Lun 13 Fév 2012 - 16:05

Anabel185 a écrit:Oh là... ça me fait peur ! mais curieuse de lire !
La fiche de Cobra est prête :
http://lavalleedublabla.frbb.net/t11205-critique-cobra
Bonne lecture.


~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~
Le jeu video est une passion, sachons en profiter et se respecter.

avatar
Ana
Modo

Féminin
Age : 39
Nombre de messages : 5744
Humeur du moment :

anime Re: [Critique] Cobra, le film

Message par Ana le Jeu 1 Mar 2012 - 17:20

J'ai enfin eu mes premiers tomes du manga et je suis ravie d'avoir renoué avec ce héros de mon enfance grâce à vous ! le dessin de cette version papier est très attrayant et les épisodes de l'histoire de Cobra passionnants et pleins de rebondissements !
avatar
Keniori Mortback
Valléen Kung fu Master
Valléen Kung fu Master

Masculin
Nombre de messages : 8495
Humeur du moment :

anime Re: [Critique] Cobra, le film

Message par Keniori Mortback le Jeu 1 Mar 2012 - 20:41

Je suis heureux que cela vous a plu et j'espère encore vous surprendre, ainsi que les membres de la vallée.


~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~
Le jeu video est une passion, sachons en profiter et se respecter.

avatar
Deedo
Posteur amateur
Posteur amateur

Féminin
Age : 35
Nombre de messages : 146

anime Re: [Critique] Cobra, le film

Message par Deedo le Dim 4 Mar 2012 - 14:20

Je suis un fan inconditionnelle de Cobra.

C'est une série d'une très grande qualité, avec d'excellentes musiques, des personnages attachants, et surtout doté d'un univers original et très riche.

Tous les arcs sont intéressants, qu'il s'agisse de celui sur les 3 soeurs (très triste), le baseball archi brutal et j'en passe.

Pourtant je n'ai pas vu le film, je sais pas pourquoi. J’idolâtre tellement la série que j'ai peur d'être déçue en fait, car les derniers dessins animés sortis inspirés de Cobra sont une catastrophes graphiquement parlant, on est très loin de la patte esthétique des mangas Cobra d'origine :(

avatar
Keniori Mortback
Valléen Kung fu Master
Valléen Kung fu Master

Masculin
Nombre de messages : 8495
Humeur du moment :

anime Re: [Critique] Cobra, le film

Message par Keniori Mortback le Lun 5 Mar 2012 - 11:43

@Deedo
Je crois que le film est bien souvent vendu avec la série. C'est vrai qu'il est moins pêchu que la série, mais n'oubliez qu'il se classe en long métrage et qu'on retrouve tous les ingrédients de Cobra la série animée (première mouture).


~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~
Le jeu video est une passion, sachons en profiter et se respecter.

avatar
Deedo
Posteur amateur
Posteur amateur

Féminin
Age : 35
Nombre de messages : 146

anime Re: [Critique] Cobra, le film

Message par Deedo le Lun 5 Mar 2012 - 11:45

Attend tu me mets le doute ... Mouah quel boulet, je crois que je l'ai vu !!!

L’héroïne est pas le sosie craché de Dominique ? Si c'est cela alors en fait je le connais, je pensais qu'il s'agissait d'autre chose !
avatar
Keniori Mortback
Valléen Kung fu Master
Valléen Kung fu Master

Masculin
Nombre de messages : 8495
Humeur du moment :

anime Re: [Critique] Cobra, le film

Message par Keniori Mortback le Lun 5 Mar 2012 - 12:29

@Deedo
A la fin de la fiche, vous pouvez visionner une partie du film (j'ai placé un lien menant à un site Wat...), j'espère vous avoir bien renseigné.


~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~
Le jeu video est une passion, sachons en profiter et se respecter.


Contenu sponsorisé

anime Re: [Critique] Cobra, le film

Message par Contenu sponsorisé


    La date/heure actuelle est Dim 24 Sep 2017 - 18:46