Forbidden love

Partagez
avatar
Ana
Modo

Féminin
Age : 39
Nombre de messages : 5744
Humeur du moment :

manga Forbidden love

Message par Ana le Lun 29 Aoû 2011 - 11:24




Titre : Forbidden love
Titre original : Tsumi ni nureta futari
Auteur : Kitagawa Miyuki
Genre : josei, romance, drame
Editeur français : Akiko (n’existe plus)
Nombre de tomes français : 15 (parution stoppée)
Nombre de tomes japonais : 18 (série terminée)
Adaptation : non



Résumé.



Kasumi est partie pour Rome afin d’oublier son dernier chagrin d’amour. Elle a 19 ans et une nouvelle phase de la vie l’attend mais elle se sent déboussolée et cherche à se changer les idées.







La ville est séduisante et le dépaysement bienvenu. D’autant qu’elle croise un autre japonais, Yoshiki, un jeune homme un peu plus jeune qu’elle, qui se montre particulièrement attentif au récit de ses petits malheurs. Après tout, elle est loin de tout et de tout le monde…





Kasumi s’offre une nuit avec le bel inconnu avant de retourner au Japon. Son répit va être de courte durée : à peine débarquée, elle apprend que son père est décédé. Cette nouvelle la bouleverse peu puisqu’elle ne l’avait pas revu depuis 15 ans. Mais une condition du testament lui impose de vivre avec son frère qu’elle n’a plus revu non plus depuis lors. Kasumi s’imagine déjà des retrouvailles agréables mais, lors des obsèques, elle tombe des nues : ce frère dont elle va devoir partager le quotidien n’est autre que le jeune homme avec lequel elle a vécu une chaude nuit en Italie !







Gênés, les deux jeunes adultes s’apprêtent donc à partager le même toit mais il devient rapidement évident qu’ils ne parviennent pas à oublier ce qui les a unit si loin du pays et ne peuvent bientôt plus ignorer la force de sentiments interdits qui les unissent bien malgré eux. Mais sont-ils destinés l’un à l’autre envers et contre tout ? Ou bien ne sont-ils frère et sœur que sur le papier ? Comment pourront-ils assumer cet amour interdit ?








Avis.



Sortez vos mouchoirs ! Et même plusieurs boîtes….

« Forbidden love » est un titre dit « josei » ou pour jeunes femmes et ça saute aux yeux dès les premières pages. D’abord parce que l’héroïne est une jeune femme à peine sortie du lycée qui est déjà un peu paumée. Et pas seulement à cause de sa fragilité amoureuse… Le fait qu’elle ait grandi sans père l’a profondément marquée : elle est indécise, timide, pleurnicharde et recherche l’amour avec désespoir, ce qui lui donne une image de fille facile car lorsqu'elle ne recherche plus l'amour, elle tente d'oublier celui qu'elle éprouve pour son frère dans le bras d'autres… Bref, elle aura bien du mal à envisager clairement les situations et à prendre des décisions, ce qui ne facilitera pas la vie de Yoshiki qui, au contraire, assumera assez vite l’ambivalence de ses sentiments pour elle.






A cela s’ajoute le schéma habituel des troubles fête : Kasumi comme Yoshiki auront droit à un tiers obsédé d’amour possessif ou attendrissant qui se prêteront à toutes les machinations pour les séparer, les culpabiliser etc… Sans oublier leur mère qui non contente de réduire à néant leurs espoirs se révélera pire que les autres…

L’histoire est plus ou moins originale, l’inceste est au cœur du scénario donc en ce sens, c’est osé et plutôt bien amené. Le déroulement des évènements l’est bien moins. Disons que cela aurait pu être plus attrayant sur une dizaine de volumes mais sur 18… ça devient lassant lorsque l’on n’est pas accro du genre.







Le trait est très fin, souple, la mise en page très aérée et donc typique du genre. Néanmoins, le style de l’auteur est très agréable à regarder car il est fluide, expressif et sert le scénario.

L’édition de « Forbidden love » est un peu aussi malchanceuse que ses héros puisque la maison d’édition Akiko a fermé ses portes alors que la série n’était pas terminée. Il manque donc 3 tomes en français pour terminer cette histoire d’amour maudit aux multiples rebondissements. Pour le reste, le travail est soigné et fidèle à l’édition originale.


En conclusion, c’est un josei digne du genre, qui fait vibrer le cœur des romantiques mais aurait gagné à être plus court. En effet, le caractère indécis de l’héroïne et l’incrédulité de certaines situations rappellent trop certaines séries live US « soap » du même genre qui en font des tonnes et perdent leur accroche principale.

avatar
pikabike
Posteur amateur
Posteur amateur

Masculin
Age : 40
Nombre de messages : 180
Humeur du moment :

manga Re: Forbidden love

Message par pikabike le Lun 29 Aoû 2011 - 13:04

Quel dommage en effet que cette série ne soit pas poursuivie par un autre éditeur en France, surtout pour les fans qui ont déja commencé la collection....Sinon belle fiche Anabel sur une série inconnu pour ma part.
avatar
Ana
Modo

Féminin
Age : 39
Nombre de messages : 5744
Humeur du moment :

manga Re: Forbidden love

Message par Ana le Lun 29 Aoû 2011 - 15:48

Oui, c'est quand même dommageable pour ce genre de série en plus qui attend le dernier tome pour un happy end en général !

Peut-être que la licence sera reprise, je sais pas... pour ma part j'ai lu les premiers tomes mais ça devenait trop larmoyant pour moi ^ ^ mais je conçois qu'on aime ce genre, j'espère ne pas avoir été trop cassante !

Merci de ta réponse !
avatar
pikabike
Posteur amateur
Posteur amateur

Masculin
Age : 40
Nombre de messages : 180
Humeur du moment :

manga Re: Forbidden love

Message par pikabike le Mar 30 Aoû 2011 - 10:55

Il en faut pour tous les gouts et tu as donné ton avis en toute objectivité dont pas de regret Anabel...
avatar
Keish
Overpowered valléen
Overpowered valléen

Masculin
Age : 28
Nombre de messages : 9616
Humeur du moment :

manga Re: Forbidden love

Message par Keish le Mar 30 Aoû 2011 - 11:12

Le genre de truc ou tu te pends quand t'as pas la fin ^^ Un peu dommage, je me serai bien laissé tenté. Trop larmoyant, pile poil comme j'aime alors xD C'est plus accrochant que quand tout va bien

Contenu sponsorisé

manga Re: Forbidden love

Message par Contenu sponsorisé


    La date/heure actuelle est Sam 25 Nov 2017 - 14:09