[Fiche perso] Subaru Sumeragi

Partagez
avatar
Ana
Modo

Féminin
Age : 40
Nombre de messages : 5744
Humeur du moment :

[Fiche perso] Subaru Sumeragi

Message par Ana le Mer 3 Aoû 2011 - 16:47

Pour une première incursion dans cette idée qui n’a fait survoler les Valléens il y a quelques temps mais que j’ai trouvée sympa, à savoir rédiger des fiches thématiques sur des personnages ou des univers de certains mangas ou animés, j’ai choisi un de mes personnages fétiches, Subaru Sumeragi.

GARE AUX SPOILS !!!!!!!!!!!!!!!!!!!!!

Ceux qui me lisent religieusement ^ ^ savent que je suis fan des CLAMP et comprendront tout de suite, pour les autres, et bien, je dirai seulement que ce choix en plus d’être sentimental s’attache au fait que ce personnage est très attachant, complexe et tragique à la fois, un cocktail détonnant !





Subaru a fait son apparition dans un des premiers titres du talentueux groupe, « Tokyo Babylone ». Il y est dépeint comme le protagoniste central, affublé d’une sœur jumelle à la troublante ressemblance physique qui lui choisi des tenues vestimentaires à la fois chic et décalées.




On comprend assez vite que Subaru, alors adolescent de 16 ans, est différent. Héritier du très prestigieux titre de chef de la famille Sumeragi, il est le 13e maître sorcier-exorciseur du clan qui sert toute personne ayant besoin de ses services très spéciaux, qu’elle soit membre du plateau social japonais ou simple salary-man.





Le pouvoir de Subaru est le plus important jamais né au sein du clan et cela lui a valu une enfance mouvementée par la vision d’esprits, de fantômes parfois hostiles et d’expériences assez traumatisantes pour un enfant. Lorsque l’histoire de « Tokyo Babylone » commence, il maîtrise bien son don et rempli les missions qui lui sont relayées par l’ancien chef du clan encore en vie mais paralysée, sa grand-mère.




On ressent également très tôt le trouble intérieur qui habite Subaru : ses actions, ses exorcismes et tout ce dont il est le témoin, parfois impuissant (le souvenir d’une femme assassinée qui est torturée dans l’après-vie, prisonnière de ses regrets), le plongent dans des tourments qui ne sont pas encore de son âge mais qu’il assume de son mieux. C’est une nature sensible, qui aime profondément les gens et se heurte à leur méchanceté, à celle du monde des adultes et de la nature humaine tout simplement.

Est-ce pour cela qu’il a pour ordre suprême de ne jamais ôter ses gants en présence de quiconque autre que les membres de son clan ?





Par chance, il peut compter sur sa jumelle Hokuto, qui le connaît mieux que lui-même, le comprend sans qu’il ait à se confier et affiche en plus d’un sourire et d’un humour constants, une tendresse absolue. Ils vivent ensemble malgré leur jeune âge, à Tokyo, loin de la maison familiale des Sumeragi basée à Kyoto. Cette vie excentrée tient au seul caprice que se permet Subaru : poursuivre ses études au lycée bien que son emploi du temps d’exorciste ne lui laisse pas beaucoup de liberté. Hokuto veille sur lui mieux qu’une mère et s’entête à l’aider.





Si elle ne peut rien faire pour le soutenir dans sa tâche puisque ses propres pouvoirs de Sumeragi sont très limités, Hokuto fait des pieds et des mains pour que Subaru se construise au mieux et se fasse des amis. Et elle y parvient depuis que Subaru a rencontré un vétérinaire, Seishiro. Car le rêve secret de Subaru serait de devenir vétérinaire !





Un banal accident sur un quai de métro et Subaru s’est lié d’une amitié étrange avec le jeune homme de dix ans son ainé. Tendance homosexuelle ou non, cette tendresse grandit à chaque tome et Seishiro la lui rend.

Mais est-ce tout ?

Des faits étranges se greffent aux actions de Subaru, des interventions qui n’entravent pas vraiment son « travail » mais aboutissent parfois à un résultat troublant… Au fil des tomes, Hokuto laisse planer un doute. Car le nom de famille de Seishiro lui rappelle le celui de l’antique clan ennemi des Sumeragi, les Sakurazukamori, des assassins qui usent de la même magie de yin et de yang que les Sumeragi mais pour tuer sur commande. A plusieurs reprises, elle questionne Seishiro, par sous-entendus ou directement et les réponses de ce dernier sont toujours évasives.
Si ses doutes grandissent, Hokuto garde tout ceci pour elle, pensant que même si Seishiro est membre des Sakurazukamori, Subaru et lui ont le droit d’être proches. Elle fait donc le pari de garder le silence, par amour pour son frère.




La première fissure qui plongera Subaru dans une toute autre vie intervient en fin de la série « Tokyo Babylone », alors qu’un exorcisme tourne mal et que Seishiro, présent, s’interpose. L’attaque spirituelle est telle qu’il a un œil crevé qui ne sera jamais soigné. Subaru se reproche sa faiblesse et s’en veut terriblement bien que ses deux proches lui assurent qu’il n’a pas à s’en vouloir. Mais il insiste, cherchant à se faire pardonner et tombe dans le piège de Seishiro.






Car ce dernier est bien le descendant en titre des Sakurazukamori, il est un assassin et il utilise les animaux condamnés de son cabinet de vétérinaire pour éloigner de lui les retombées néfastes de ses actes de magie noire. Inévitablement, Subaru se retrouve avec une mission qui va directement entraver celle de Seishiro et la vérité se fait jour.
Alors qu’il était tout jeune et incapable de se servir de son pouvoir, Subaru a rencontré un Seishiro adolescent qui l’a marqué du pentacle des Sakurazukamori : quiconque porte cette marque devient la cible du tueur, il ne peut lui échapper, malgré le temps et l’espace, il sera tué. Ces marques sur ses mains fut un choc qui provoqua l’attaque et la paralysie de la grand-mère de Subaru. Mais Seishiro s’est amusé à le laisser grandir, attendant de le revoir alors qu’il maîtriserait son don.
Alors que la confrontation inévitable se produit, Subaru n’accuse pas le choc, ni de ce souvenir du passé expliquant le port quotidien de ses gants, ni la perspective que depuis tout ce temps, Seishiro s’est moqué de lui, si faible qu’il aurait pu le tuer quand il le voulait. Subaru tombe dans un état catatonique qui décourage Seishiro d’en finir.
Ce que Subaru n’imagine pas un instant c’est qu’Hokuto décide de s’emmêler.





Atterrée de le voir dans cet état, elle rend visite à Seishiro sur son territoire et le provoque. Elle lui ordonne de la tuer, assurant que ce geste ultime sera la garantie qu’il ne pourra jamais plus user de la menace qu’il a autrefois apposée à Subaru. Seishiro s’exécute et Hokuto meurt, la poitrine transpercée de part en part, exprimant un ultime souhait : que Seishiro renonce à tuer Subaru, en vertu de ce qui les unit, de ce qu’elle a toujours ressenti entre eux et qui n’a rien à voir avec l’antique lutte entre les clans. Elle lui promet que si jamais il tente de tuer Subaru de la même manière qu’il l’a tuée, c’est lui qui mourra.





Instantanément, Subaru ressent le trépas de sa jumelle et sort de son état. Le chagrin le dévore, le transforme définitivement. Les années passent et il s’entête à chercher Seishiro pour le tuer.
Ainsi donc, l’enfant tendre, torturé à l’idée de se confronter à l’horreur du monde disparaît. Ravagé par la certitude que ses actes ont conduit à la mort d’Hokuto, Subaru n’a de cesse de traquer Seishiro, d’entraver les actions de son clan, à seule fin de le provoquer.





Mais veut-il le tuer et venger sa sœur ou bien être tué par lui ?

L’ambiguïté est plus que jamais présente lorsque nous retrouvons Subaru dans la série « X ». Il y tient un autre rôle prédestiné, celui de dragon du ciel, un des protecteur de l’humanité face à la destruction amorcée par les dragons de la terre. Parmi ces derniers, il retrouve enfin Seishiro.





Il a toujours le même vœu : se montrer suffisamment fort pour que cet ennemi qui emplit encore son cœur de haine et d’amour mêlés le juge digne d’être tué par ses soins.

Devenu peu loquace, peu sociable, il fuit la compagnie des autres dragons du ciel mais éprouve une grande sympathie pour leur chef désigné par le destin, Kamui. En bien des points, Kamui lui ressemble : il éprouve un attachement destructeur pour celui qui lui a pris la personne la plus chère à son coeur et court au devant de sa propre mort pour oublier la douleur. En dépit de son humeur de glace, de sa personnalité totalement changée par le drame du passé, Subaru laisse parfois transparaître quelques traces de son ancienne personnalité, plein de générosité et d’empathie. Il vole ainsi au secours de Kamui bien que son adversaire soit plus fort que lui et perd un de ses yeux. Cette blessure, similaire à celle qu’il avait accidentellement causé à Seishiro, lui tenait à cœur. Il avoue à Kamui qui s’accuse, comme lui autrefois devant Seishiro, que cette perte d’un œil était un souhait profondément ancré en lui.





Subaru est devenu indifférent à sa propre existence, seule sa quête compte, la provocation de sa chute. Il ignore le sort qu’Hokuto a lancé sur Seishiro en mourant. Il se moque même du sort de l’humanité. Loin de l’enfant qu’il était, il ne pense plus qu’à lui-même et à sa propre douleur.

Quand il retrouve Seishiro, il lui faut attendre un second combat. Le défi singulier a pour enjeu un pilier soutenant la terre et sauvegardant des vies humaines mais les deux ennemis s’oublient dans la fièvre de leur affrontement, chacun ayant un but précis en tête. Si le désir de Seishiro demeure secret, on le devine quand il choisit d’agir : il lance l’attaque interdite par le sort d’Hokuto et meurt dans les bras de Subaru, des mains mêmes de celui qui voulait mourir des siennes.





Le lien qui les tient unis se dessine un peu mieux et l’on devine un Seishiro pas aussi indifférent que l’image qu’il a toujours renvoyée, il connaissait la fin promise mais il a choisi. Ainsi disparaît-il à son tour, laissant la vie sauve à Subaru et bien des questions.



Héro tragique et maudit, Subaru semble avoir retrouvé une partie de son cœur avec la mort de son ami/ennemi/amour mais il disparaît et ne remplit plus son rôle de dragon du ciel, du moins pour le moment…





Si un homonyme au même physique apparaît dans « Tsubasa Chronicles », il s’agit d’un personnage qui ressemble bien plus à l’adolescent qu’il fut, attaché à Kamui par une nature vampirique mais se souciant toujours d’un certain Seishiro qui le poursuit au travers des dimensions…

Les CLAMP le représentent souvent en costume de cérémonie de Sumeragi et associé à l’image des branches de cerisier qui entravent son corps, rappelant que son destin tout entier est lié malgré lui au serviteur assassin du cerisier (sakura), le Sakurazukamori. L’un des tomes de la série « X » porte la carte de tarot du pendu à une potence avec pour image Subaru, parfaite illustration du sacrifice consenti dans l’espoir d’accéder à la connaissance, à l’équilibre et à un amour gardé.


avatar
Keniori Mortback
Valléen des étoiles
Valléen des étoiles

Masculin
Nombre de messages : 8507
Humeur du moment :

Re: [Fiche perso] Subaru Sumeragi

Message par Keniori Mortback le Jeu 4 Aoû 2011 - 13:59

Merci pour cette fiche, même si j'ai eu vraiment du mal à comprendre son historique.


~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~
Le jeu video est une passion, sachons en profiter et se respecter.

avatar
Ana
Modo

Féminin
Age : 40
Nombre de messages : 5744
Humeur du moment :

Re: [Fiche perso] Subaru Sumeragi

Message par Ana le Jeu 4 Aoû 2011 - 14:22

Ah ! heu, c'était pas le but pourtant.... Contente que vous l'ayez lu mais quels seraient donc les points à améliorer selon vous, puisque vous n'avez pas les mangas le mettant en scène, votre point de vue sera précieux pour les corrections. Comme ce type de fiche est une premier, je suis très désireuse de faire au mieux pour celle-ci comme pour les prochaines ! ^ ^
avatar
Keniori Mortback
Valléen des étoiles
Valléen des étoiles

Masculin
Nombre de messages : 8507
Humeur du moment :

Re: [Fiche perso] Subaru Sumeragi

Message par Keniori Mortback le Jeu 4 Aoû 2011 - 14:38

Le soucis est mon manque cruel de connaissances des mangas et malgré tout j'ai voulu consulter la fiche. Je pense que votre fiche est très complète, surtout pour les spécialistes.
Pour l'instant, je ne vois aucun point à améliorer, c'est à moi à faire l'effort.


~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~
Le jeu video est une passion, sachons en profiter et se respecter.

avatar
Ana
Modo

Féminin
Age : 40
Nombre de messages : 5744
Humeur du moment :

Re: [Fiche perso] Subaru Sumeragi

Message par Ana le Jeu 4 Aoû 2011 - 14:51

Ok... je vous invite donc à lire les fiches des deux mangas cités dans lesquels ce personnage est développé... merci en tout cas !
avatar
hae
Valléen cosmique
Valléen cosmique

Féminin
Age : 33
Nombre de messages : 24479
Humeur du moment :

Re: [Fiche perso] Subaru Sumeragi

Message par hae le Jeu 4 Aoû 2011 - 16:46

Ca c'est une super idée !!
Je t'avoue j'ai pas encore lu, mais j'imprime ça, j'ai 3 heures de route cet aprem, alors j'en profiterais pour lire ta fiche, ainsi que les "tour du monde d'Ana" que j'ai loupés.

En tout cas ... Subaruuuuuu


~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~
avatar
Ana
Modo

Féminin
Age : 40
Nombre de messages : 5744
Humeur du moment :

Re: [Fiche perso] Subaru Sumeragi

Message par Ana le Jeu 4 Aoû 2011 - 17:22

Contente !!!!!!!!!!!! tu me diras ce que tu en penses !

Contenu sponsorisé

Re: [Fiche perso] Subaru Sumeragi

Message par Contenu sponsorisé


    La date/heure actuelle est Dim 23 Sep 2018 - 16:05